Guyane: Le maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth entendue dans une affaire de détournements de fonds

No Comment

© Ville de Cayenne

L’annonce a été faite par un communiqué du procureur de la République de Guyane. La maire de Cayenne a été gardée à vue durant la matinée du mercredi 21 juin. Elle est soupçonnée d’avoir reçu son salaire d’orthophoniste à l’hôpital alors qu’elle n’y travaillait plus.

Cette garde-à-vue s’est effectuée dans le cadre d’une enquête préliminaire déclenchée suite     aux révélations du commissaire aux comptes du centre hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne en juin 2016. Le motif retenu de cette garde-à-vue est « recel par professionnel de biens provenant du délit de détournements de fonds publics ». Le commissaire aux comptes avait constaté lors de sa mission constatait lors de sa mission que la maire de Cayenne « avait perçu l’intégralité de son salaire d’orthophoniste à l’hôpital alors qu’elle n’était pas présente à son poste de travail ».

Dans le communiqué émis, le procureur Eric Vaillant précise que « le montant du préjudice pour le CHAR est chiffré à ce jour à 229 471,02 euros pour les années 2013, 2014, 2015 et jusqu’en avril 2016, date du placement en disponibilité de Marie-Laure Phinéra-Horth ».  Un juge d’instruction pourrait être saisi dans les prochains jours par  le parquet, afin de poursuivre l’enquête. Marie-Laure Phinéra Horth qui a contesté les faits, demeure présumée innocente demeure « tant que sa culpabilité n’a pas été établie par un jugement définitif ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment