Gilets jaunes et crise sociale à La Réunion: Le préfet à la rencontre des gilets jaunes devant la Préfecture

No Comment

Le Préfet Amaury Saint-Quentin s’est entretenu avec les représentants des gilets jaunes ce samedi 23 novembre devant la Préfecture. La mobilisation reste intacte, des gilets jaunes ont prévu de maintenir des barrages et de se rassembler.

Ce matin, Amaury de Saint-Quentin, le préfet de La Réunion est venu au contact de la population devant la préfecture. Un chapiteau a été dressé pour récupérer les doléances et les revendications. « J’ai entendu votre message et je vais m’en occuper », assure-t-il aux centaines de manifestants présents ce matin devant les grilles de Saint-Denis.Il a déclaré qu’il a ce jour reçu une première synthèse des revendications de tous les points de blocages de l’île. « C’est ce que j’attends depuis 7 jours. Nous avons reçu une première délégation hier et aujourd’hui nous en avons reçu une plus importante. Nous allons travailler sur vos difficultés et vos attentes pour élaborer des solutions ».Une synthèse de toutes les revendications sera faite et numérisée afin de la mettre à la disposition de chacun sur Internet.

Au 8ème jour de mobilisation, une quinzaine de barrages était encore en place à la mi-journée.Ce samedi risque d’être difficile sur les routes réunionnaises en raison de la mobilisation nationale. La Réunion a connu sa deuxième nuit sans débordements et violences. Toutefois, un rassemblement s’est tenu après le couvre-feu devant la préfecture dans une ambiance « festive » et calme vendredi soir, malgré la reconduite du couvre-feu jusqu’à dimanche. Si certains magasins ont pu être ravitaillés, certaines étagères sont encore restées dans certains commerces.

On en sait davantage sur la venue de la Ministre des Outre-mer à La Réunion. Interviewée par le Quotidien de la Réunion, Annick Girardin a indiqué qu’elle se rendrait à la Réunion après le vote du budget Outre-mer au Parlement. Sur le gel des carburants, elle a rappelé que « le gouvernement n’a pas la compétences de fixer le taux de la taxe spéciale consommation des carburants ( TSCC). C’est une décision accordée par le Président de région en vertu des compétences qui sont les siennes » précise t-elle.
La ministre a de nouveau rappelé que de nombreuses mesures se trouvent dans le Livre Bleu des Outre-mer . »Nous allons réduire les coûts de travail pour que l’embauche privée et pérenne soit possible » indique la ministre comme exemple. » « Nous allons lancer un plan ambitieux dès 2019 dans l’économie sociale et solidaire du microcrédit ». La ministre a indiqué vouloir écouter et dialoguer avec les personnes sur le terrain.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data