Francky Dihace, le premier avocat kanak

No Comment

© Jacquotte Samperez/ Les Nouvelles Calédoniennes

À 39 ans, Francky Dihace est devenu ce jeudi 11 août le premier kanak à vêtir la robe noire. Il a prêté serment devant la Cour d’assises de Nouméa en présence de sa famille et de son clan.

C’était une cérémonie hautement solennelle au palais de justice de Nouméa. Francky Dihace s’est dit « ému » à la fin de la cérémonie de prestation de serment. Il a décidé de quitter la fonction publique pour se consacrer à sa nouvelle vocation: se battre contre les violences faites aux femmes. Pour défendre cette cause, Francky Dihace est engagé depuis quelques années au sein de l’association Case juridique kanak.

Originaire de Maré d’un père agriculteur et d’une mère assistante maternelle, Francky Dihace a d’abord étudié sur le Caillou le droit public. Il s’envolera vers  l’Hexagone avant d’entamer une seconde maîtrise en droit privé, plus précisément dans le « droit du travail approfondi ». En 2003, il revient en Nouvelle-Calédonie et a intégré l’administration en tant que chargé de mission au cabinet de la présidence de la province Sud. Il entre ensuite dans la fonction publique et sera juriste pour la province Sud jusqu’en 2013.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment