Essais nucléaires en Polynésie: Le ministère des Armées va lancer une étude épidémiologique auprès 21 047 « vétérans » des essais nucléaires

No Comment

©DR

Le ministère des Armées a décidé de faire réaliser une étude épidémiologique sur le risque sanitaire lié à la participation de ses anciens personnels, appelés « vétérans », aux campagnes d’expérimentations nucléaires, au centre d’expérimentations du Pacifique entre 1966 et 1996, révèle le blog « Lignes de défense ». 

L’objectif de cette étude est d’actualiser tout d’abord les deux précédentes études menées sur la période 1966-2008 pour la mortalité et 2003-2008 pour la morbidité. La première étude de mortalité a pu identifier 5 508 personnes décédées avant le 31 décembre 2008. Selon le Ministère des Armées, 26 555 vétérans hommes ont été surveillés sur le plan dosimétrique, pour lesquels les renseignements d’identité sont connus de manière complète. Il reste donc à identifier 21 047 personnes afin de mettre à jour les études précédentes. L’actualisation des données doit améliorer la puissance statistique des tests de comparaison des données des populations pour évaluer au mieux le risque sanitaire présenté.

Cette étude épidémiologique intervient près d’un mois après que le Premier Ministre ait créé une nouvelle commission sur les essais nucléaires en Polynésie. La mission de cette Commission sera de proposer des « modifications de textes législatifs ou réglementaires » et un premier rapport devrait être remis au Premier ministre avant fin février 2018.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment