Esclavage : Edouard Philippe signe une convention de partenariat avec la nouvelle Fondation pour la mémoire de l’esclavage

No Comment

© Charles Baudry /Outremers360

En présence de la Ministre des Outre-mer Annick Girardin, de la présidente du Comité du soutien de la Fondation Christiane Taubira, et des membres de la Fondation, le Premier Ministre a signé une convention de partenariat entre l’État et la fondation pour la mémoire de l’esclavage à l’Hôtel de Matignon le vendredi 15 novembre 2019.

Un an après son annonce, la Fondation pour la mémoire de l’esclavage est officiellement créée. Deux jours après son création, une convention de partenariat a été signé ce jeudi avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

Pour le Premier Ministre Edouard Philippe, l’esclavage fait partie de l’histoire de France et doit être abordée. «L’esclavage en territoire français fut et reste une abomination qu’il convient d’étudier, de commémorer et de dénoncer comme telle.C’est pourquoi nous avons besoin du travail que mènent, sur tous nos territoires, les enseignants, les chercheurs, les artistes, les associations, les collectivités, pour mettre au jour la place de l’esclavage dans notre histoire économique, politique, démographique », a indiqué Edouard Philippe qui a reconnu une progression depuis trente ans de la prise de conscience collective sur ce sujet.

De son côté, Jean-Marc Ayrault, Président de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage a souligné une semaine historique lors de son discours . « Nous sommes en train de changer de dimension pour parler de cette histoire qui est l’histoire de France et qui impacte depuis des siècles. C’est important de connaître cette histoire, non pas pour le faire comme dans un esprit de repentance mais avec l’idée que cette connaissance de la vérité, de l’histoire, sera un levier qui nous permettra un meilleur vivre-ensemble, davantage d’acceptation de la diversité sans tomber dans la communautarisme», a-t-il précisé.

Un mémorial aux Tuileries en mai 2021

Edouard Philippe a par ailleurs rappelé qu’en plus de cette Fondation pour la mémoire de l’esclavage, la création d’un mémorial. Annoncé déjà en 2018, ce mémorial sera érigé dans un lieu emblématique de notre capitale, le Jardin des Tuileries, à proximité de la place de la Concorde. Pour cela, une consultation des personnes «qui ont concouru à la reconnaissance de cette page inique» aura lieu dans les prochains jours pour cerner les attentes institutionnelles et mémorielles auxquelles il devra répondre.

Coté architecture de ce mémorial, un appel d’offres artistique international sera lancé au premier trimestre 2020 en vue d’une inauguration le 10 mai 2021. De plus, le professeur Frédéric Régent sera conforté dans sa mission d’accompagnement scientifique, notamment pour superviser et éclairer le recensement des noms des victimes de l’Esclavage.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data