En 2019, la piraterie en hausse dans les Caraïbes, en baisse dans l’Océan Indien

No Comment

Contrôle d’un boutre indien par la marine américaine dans le cadre de la lutte contre la piraterie ©Wikicommons (Illustration)

Pour la première fois depuis sa création en 2016, le Maritime Information Cooperation & Awareness Center (MICA Center) publie un bilan annuel des actes de piraterie et de brigandage maritimes, sur l’année 2019. 

Globalement, « le nombre total d’événements liés à la piraterie et au brigandage maritimes en 2019 reste stable depuis quatre ans ». « Avec 360 événements reportés dans le monde, il reste près de deux fois inférieur aux sommets atteints en 2011, au plus fort des attaques au large de la Somalie », indique le MICA Center dans un communiqué.

« En 2019, de nombreuses îles de la mer des Caraïbes ont subi une augmentation du nombre d’actes de brigandage, portant essentiellement sur les navires de plaisance. Saint-Vincent, les Grenadines et la Grenade figurent parmi les îles les plus touchées », note le MICA Center dans son rapport. « Plusieurs pays d’Amérique latine sont également touchés. Le brigandage frappe les navires de fort tonnage lorsqu’ils sont au mouillage, essentiellement devant le Pérou, le Venezuela et la Colombie ». Dans les Caraïbes, les événements relevés affectent « essentiellement la navigation de plaisance et se rapportent essentiellement à des vols commis au mouillage ».

Saint-Vincent et les Grenadines, ainsi que Grenade sont les îles les plus touchées par le brigandage contre la plaisance, essentiellement au mouillage. En en compte 18 à Saint-Vincent et les Grenadines en 2019, le double par rapport à 2018, et 28 à la Grenade contre seulement 3 en 2018. À Saint-Martin, le MICA Center a recensé 4 événements en 2019 contre seulement 1 en 2018.

De son côté, « l’océan Indien a connu 25 événements au cours de l’année 2019. Ce chiffre est en forte baisse par rapport à l’an passé et reste bien en deçà de la moyenne des événements constatés sur les 10 dernières années. Aucun navire n’a été détourné en 2019. Deux événements de piraterie ont été reportés. Un seul a eu lieu au large des côtes somaliennes ». Le Pacifique et plus précisément l’Océanie reste préservée du brigandage et de la piraterie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data