Desserte Aérienne : Perturbations dans le ciel polynésien

No Comment

Simultanément, les compagnies Air France et Air Tahiti Nui ont décidé de mettre du plomb dans l’aile des voyages en cette période de fête. L’agence tahitienne d’Air France a annoncé un préavis de grève le 11 décembre et la compagnie Air Tahiti Nui a annulé plusieurs de ses vols ce week-end.

Depuis ce week-end et au moins jusqu’au 16 décembre, Air Tahiti Nui a annulé deux vols et reporté plusieurs, en plus des retards occasionnés dû à un « mouvement social ». Une information peu reluisante pour la compagnie au Tiaré qui fêtait il y a peu son titre de « Meilleure compagnie du Pacifique Sud ». S’exprimant sur le sujet, le Directeur général de la compagnie, Mathieu Bechonnet, explique, « la situation est assez particulière : on subit quelques perturbations sur la programmation des vols qui résultent d’une difficulté à armer certains vols subitement modifiés par des arrêts maladies ». Il ne s’agit donc pas de grève pour Air Tahiti Nui, mais uniquement de manque de personnel, en arrêt maladie, ou en repos. À titre d’exemple, le vol de dimanche vers le Japon a été annulé suite au manque de pilotes à bord. La réglementation en exige trois pour des vols de plus de 12 heures. Il a alors fallu faire escale à Nouméa pour les 12 heures de repos réglementaire, et prévoir en plus, des visas pour les touristes chinois.

Des perturbations dans le ciel polynésien avec un manque de PNT chez Air Tahiti Nui et un prévis de grève chez Air France ©Tahiti-infos

Des perturbations dans le ciel polynésien avec un manque de PNT chez Air Tahiti Nui et un prévis de grève chez Air France ©Tahiti-infos

Sur Facebook, un utilisateur spécialiste, Aviation Geek Tahiti, explique dans un statut, « en fait, la compagnie a dû subitement faire face à un manque de personnel naviguant technique, pilotes et co-pilotes, dans l’incapacité d’assurer d’assurer leur fonction. Un vague d’arrêt de travail autrement dit ». Les internautes et voyageurs eux, ont du mal à contenir leur colère face à ces annulations, retards et reports de vols. Quelques jours seulement après que la compagnie ait remporté le titre de « Meilleure compagnie du Pacifique Sud ». Du côté de l’agence polynésienne d’Air France, un préavis de grève, dont le démarrage est prévu mercredi 16 décembre, a été déposé le vendredi 11 décembre par les syndicats USAF et UNSA d’Air France Papeete. Les syndicats dénoncent « les méthodes managériales par la terreur, se traduisant par des pressions, des inégalités, de la violence au travail avec abus de sanctions disciplinaires ainsi que des licenciements ».

Les représentants du syndicat UNSA ont annoncé une première rencontre avec la hiérarchie ce lundi après-midi, et une autre prévue ce mardi après-midi, « nous avons pu poser nos revendications qui ont été entendues et notées mais il n’y a eu aucune réponse spontanée ». Affaire à suivre…

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment