Dengue en Outre-mer : Sanofi autorisé à commercialiser son vaccin Dengvaxia

No Comment

©Romeo Ranoco / Reuters

Selon le fabricant de médicaments Sanofi, l’Agence européenne du médicament l’aurait autorisé à commercialiser son premier vaccin contre la dengue, Dengvaxia. Cette autorisation inclut les territoires d’Outre-mer.

Le Dengvaxia, premier vaccin contre la dengue au monde, devrait donc être commercialisé en Europe et en Outre-mer avant la fin de l’année, a annoncé Sanofi dans un communiqué. Toujours selon le fabricant de médicaments, le comité des médicaments à usage humain a recommandé l’indication ce vaccin aux personnes âgées « de 9 à 45 ans ayant déjà été infectées par le virus et vivant dans des zones d’endémie ». Cette commercialisation devrait notamment concerner les Antilles, la Polynésie française, l’île de La Réunion ou encore la Nouvelle-Calédonie, qui font chaque année face à des épidémies de dengue transmis par le moustique tigre.

Depuis 2015, ce vaccin est déjà autorisé dans une vingtaine de pays comme le Mexique, le Brésil ou encore, les Philippines. Mais le vaccin est, aux Philippines, accusé d’avoir provoqué le décès de dizaines d’enfants, et est un échec commercial retentissant pour le groupe selon plusieurs médias. Sanofi a néanmoins démenti le lien entre les décès et l’administration du vaccin.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment