Dengue à La Réunion: La Préfecture active le niveau 4 du plan Orsec

No Comment

Une réunion du Groupement d’Intérêt Public – Lutte Anti-Vectorielle (GIP-LAV) s’est tenue ce 10 juillet à la Préfecture afin de faire le point sur la circulation du virus et élaborer un nouveau plan d’action pour éradiquer l’épidémie.

Malgré l’hiver austral, l’épidémie de dengue qui sévit à La Réunion se poursuit ! Depuis le début de l’année, ce sont plus de 5970 cas ont été recensés. Sur les semaines précédentes, 158 cas de dengue ont été diagnostiquées.

Dans ce contexte, le préfet de La Réunion a décidé de convoquer ce 10 juillet une réunion du Groupement d’Intérêt Public – Lutte Anti-Vectorielle (GIP-LAV) et a declenché le niveau 4 du dispositif ORSEC. « La circulation de la dengue persiste à un niveau élevé malgré l’entrée dans l’hiver austral. Dans ce contexte, il est impératif de maintenir une forte mobilisation de la lutte anti-vectorielle et de l’ensemble des partenaires impliqués dans la lutte contre la dengue durant l’ensemble de l’hiver austral afin de limiter les risques d’une reprise épidémique au prochain été austral », a précisé la préfecture.

Au terme de cette réunion, plusieurs dispositifs seront mis en place pour éradiquer l’épidémie. La Préfecture entend accélérer les recrutements des contrats aidés « Parcours-emplois-compétences » dédiés aux opérations de nettoyage. De plus, 32 volontaires issus du RSMA participeront à la lutte anti-vectorielle sans oublier le renforcement de la campagne de communication auprès de la population.

La circulation du virus de la dengue est particulièrement active dans l’Ouest et le Sud, même si on observe une tendance à une stabilisation du nombre de cas et à une dispersion des cas sur l’île.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment