Démographie Outre-mer: Mayotte compte 256 000 habitants en 2017

No Comment

© Fotostock

Le 101ème département de France a vu sa population s’accroître de 3,8% par an ces cinq dernières années, révèle une étude de l’Insee. Mayotte reste ainsi le département français ayant la plus forte croissance démographique, devant la Guyane.

 De 23 364 habitants en 1958 à 256 518 personnes en 2017, la population mahoraise est en constante augmentation, plus particulièrement entre 2012 et 2017. « Cette accélération rompt avec la tendance des vingt années précédentes : partant d’un rythme record de + 5,8 % par an à la fin des années 1980, la croissance démographique avait progressivement ralenti entre 1991 et 2012 », explique l’Insee Océan Indien. Conséquences: la densité de population s’intensifie sur ce territoire d’une superficie de 374 km2. En 2017, avec 690 habitants au km2, le département n’est devancé que par Paris et cinq autres départements d’Île- de-France. Le Rhône, département de province le plus dense, compte 555 habitants au km2. 

© Insee OI

© Insee OI

 Une évolution démographique qui s’agglomère aussi autour du chef-lieu de l’île. En 2017, Mamoudzou, Koungou et les deux communes de la Petite-Terre, au nord-est du département, concentrent la moitié de la population. Capitale économique du département, Mamoudzou est la commune la plus peuplée (71 400 habitants), suivie par la commune voisine de Koungou (32 200 habitants) », souligne l’étude de l’Insee. La dynamique démographique s’est donc inversée par rapport à la période 2007–2012, où la croissance était particulièrement forte dans les communes situées à l’ouest et éloignées de Mamoudzou, comme Sada, M’Tsangamouji, Chirongui ou Bouéni.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES