Cyclone Donna: Levée de toutes les alertes cycloniques en Nouvelle-Calédonie

No Comment

Les Îles Loyauté ont particulièrement été touchées par Donna. Ici à Hnassé, sur l’île de Lifou ©Antoine Macri / Caledonia

Les alertes cycloniques ont été levées sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, a annoncé mercredi la Sécurité civile dans un communiqué.

« Donna est en train de se disloquer au nord de Maré », l’une des quatre îles Loyauté, a expliqué la sécurité civile. « Les alertes ont donc été levées à 6 heures locales(21 heures à Paris) mercredi sur la Nouvelle-Calédonie ». Les établissements scolaires ont été autorisés à rouvrir leurs portes.

Malgré le ralentissement du phénomène et la forte baisse de son intensité, des rafales de vent de l’ordre de 90 à 100 km/h soufflaient encore sur Maré. Maré, Lifou et Ouvéa ont été placées en phase d’alerte jusqu’à midi (03h00 à Paris) afin de permettre aux services techniques et de secours d’intervenir et d’évaluer les dégâts sur les réseaux routiers et électriques. L’île de Lifou a été particulièrement endommagée, notamment la tribu de Luecilla proche de la Baie de Châteaubriant. Les dégâts touchent les équipements collectifs, le Temple et le réseau électrique. Mais aucun blessé n’est à déplorer.

Le Haut-Commissariat avait annoncé la veille le report de la cérémonie d’hommage aux policiers morts pour la France et annulé la commémoration de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, toutes deux prévues mercredi. Auparavant, le cyclone Donna, arrivé très tardivement dans la saison, avait touché le nord de l’archipel voisin du Vanuatu, où il a causé des dommages matériels. La Nouvelle-Calédonie a été frappée le 10 avril par Cook, un puissant cyclone qui avait fait un mort et causé d’importants dégâts.

Donna ne sera pas le seul cyclone à s’être formé hors saison chaude dans le Pacifique, puisque les îles Fidji et Tonga, à l’est de la Nouvelle-Calédonie, s’apprêtent au passage du cyclone Ella.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment