Cuba rapatrie des milliers de médecins du Brésil

No Comment

© AFP

Critiqué par le président brésilien Jair Bolsonaro, Cuba a décidé de rapatrier des milliers de médecins qu’il envoie dans l’État fédéral depuis cinq ans.

« Le ministère de la Santé de Cuba a pris la décision de ne pas continuer à participer au programme Mas Médicos (Plus de médecins) – lancé en 2013– et en a informé l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et les responsables politiques brésiliens qui ont fondé et défendu cette initiative », indique un communiqué officiel cubain.

Pendant sa campagne électorale, le candidat d’extrême droite à la présidentielle brésilienne Jair Bolsonaro avait menacé à plusieurs reprises de suspendre ce programme et d’engager directement les médecins souhaitant rester au Brésil, jusqu’à présent rémunérés via le gouvernement cubain qui garde une grande partie du salaire versé.

« Désobligeantes et menaçantes »

« Nous avons lié la poursuite du programme “Plus de médecins” au passage de tests de compétences, au versement intégral du salaire aux médecins cubains – dont une grande partie est aujourd’hui reversée à la dictature – et à la possibilité pour les médecins de faire venir leurs familles », a expliqué ce mercredi le président brésilien sur Twitter. En refusant cela et en retirant ses médecins, « la dictature cubaine fait montre d’une grande irresponsabilité en ne tenant pas compte des impacts négatifs sur la vie et la santé des Brésiliens », a indiqué Jair Bolsonaro dans le « Correio Braziliense », tout en dénonçant au passage les conditions de travail des médecins cubains au Brésil.

Pour le gouvernement cubain, les déclarations de Jair Bolsonaro contiennent « des références directes désobligeantes et menaçantes » et « les modifications annoncées imposent des conditions inacceptables et ne respectent pas les garanties apportées depuis le début du programme ». « Il est inacceptable que l’on mette en question la dignité, le professionnalisme et la présence de nos médecins. » Près de 20 000 médecins cubains ont soigné plus de 113 millions de patients au Brésil depuis le lancement du programme en 201, selon le ministère cubain

L’envoi par Cuba de médecins à l’étranger est une tradition de longue date, mais aussi sa principale source de revenus (évalués à autour de 11 milliards de dollars par an), devant le tourisme et les envois d’argent par les Cubains émigrés à leurs familles.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES