Covid-19 : La Polynésie suspend les croisières et les autorisations de travail des ressortissants étrangers, le pays impacté par les annonces de Donald Trump

No Comment

Illustration ©Port autonome de Papeete

Alors qu’un premier cas de Covid-19 été confirmé ce mercredi en Polynésie française, le gouvernement de la Collectivité et le Haut-commissariat de la République ont annoncé des mesures visant à freiner l’introduction du coronavirus sur le territoire.

Les annonces du président des États-Unis ont un impact considérable pour les lignes Tahiti – Paris. 

« Le Conseil des ministres dans sa séance de ce mercredi a décidé, par arrêté, de suspendre pour un mois, à compter de ce jour, les autorisations de travail des ressortissants étrangers, toutes nationalités confondues, se trouvant actuellement en dehors du territoire » a indiqué le gouvernement polynésien. « Par ailleurs, l’instruction et la délivrance des nouvelles demandes de permis de travail en Polynésie française accordées aux ressortissants étrangers sont également suspendues pour la même période ».

Du côté du Haut-commissariat, on annonce la suspension des escales de croisière en Polynésie française. « Cette décision prend effet immédiatement jusqu’au 11 avril 2020. Cette période pourra être réévaluée voire reconduite selon la situation internationale », indique un communiqué du représentant de l’État. « Les navires de croisière naviguant actuellement vers les îles de la Polynésie française doivent se dérouter vers le port international le plus proche de leur choix ».

Les navires en tête de ligne actuellement présents au sein des eaux territoriales « doivent rallier le Port de Papeete sans délai, où ils seront autorisés à débarquer leurs passagers, pour permettre leur rapatriement dans leurs pays respectifs », somme encore le Haut-commissariat. « Le bilan sanitaire du navire devra être transmis aux autorités avant l’accostage ». Aucun nouveau passager ne sera autorisé à embarquer sur un de ces navires.

Après la confirmation du premier cas de coronavirus en Polynésie, la Collectivité d’Outre-mer est désormais en phase 1, avec l’activation du dispositif ORSEC et du PC Crise du HC, pour freiner l’introduction du virus sur le territoire. « Il est primordial de préserver l’ensemble des ressources du système de santé polynésien pour le traitement à terre des cas confirmés, et dans les structures hospitalières dédiées dans les îles. Le transport de passagers par navire de croisière à destination de la Polynésie française, et notamment des archipels éloignés, doit donc faire l’objet de mesures spécifiques ».

Quid de la ligne Paris – Tahiti ? 

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le président des États-Unis a annoncé la fermeture des frontières aux ressortissants européens de l’espace Schengen pour les 30 prochains jours à partir de vendredi. En conséquent, les compagnies aériennes qui relient Tahiti à Paris via Los Angeles ou San Francisco doivent s’organiser. Il s’agit d’Air Tahiti Nui, French Bee et Air France. Contactées par la rédaction, elles sont, pour l’heure, à la recherche d’une solution de repli ou et à la mise en place de mesures commerciales, et devraient rapidement communiquer à ce sujet.

Covid-19- Outre-mer : Deux nouveaux cas à La Reunion et un nouveau cas en Martinique

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data