Covid-19- Guyane : Face à l’augmentation des cas, les autorités tendent vers un durcissement des mesures et appellent à la responsabilité collectivité

No Comment

Durcir les contrôles, renforcer le couvre-feu sont les alternatives proposées à l’issue de la cellule de crise entre le préfet et les élus guyanais ce 25 mai pour réduire la progression du nombre de cas sur le territoire guyanais.

En Guyane, les jours se suivent et se ressemblent. 25 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés par les autorités ce lundi 25 mai sur le territoire. Ce sont désormais 353 personnes touchées par la pandémie. Une augmentation des cas qui coïncide avec un certain relâchement des gestes barrières dans certaines communes de l’île. Durant le week-end, des rassemblements de plusieurs centaines de personnes ont été constatés à Cayenne.
Ce début de semaine, une réunion de crise réunissant le Préfet de Guyane, l’ARS Guyane et les élus locaux ont acté un durcissement du couvre-feu et un renforcement des mesures pour juguler la progression du nombre de cas de coronavirus.« Nous avons plaidé pour des mesures de renforcement, des mesures déjà prises pour éviter la circulation du virus sur la Guyane. Mais l’Etat ne pourra pas à lui tout seul régler le problème. Il faut que chaque concitoyen s’attache à respecter les mesures barrières, limiter les déplacements et les rassemblements» a déclaré le député de Guyane Gabriel Serville sur Guyane la 1ere.

Faire jouer la responsabilité collectivité est également l’option envisagée par l’ARS. Depuis ce week-end, la directrice de l’ARS Guyane Clara de Bort a appelé sur les réseaux les Guyanais à la vigilance en « évitant les fêtes collectives, les sorties au carbet ou déjeuners entre collègues dans une pièce confinée». Un appel ensuite réitérée sur Radio Péyi. « Pour le moment, les capacités hospitalières tiennent mais l’augmentation du nombre de cas doit rester maîtrisable. A ce titre, il faut des décisions prises d’en haut (des autorités, ndlr) mais aussi une mobilisation de tous : des chefs d’entreprises, des parents, des voisins, des amis pour mobiliser les autres. Il faut des actions concrètes de chacun de nous. Je peux alerter les Guyanais pour que chacun se ressaissise» a déclaré Clara de Bort.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data