Coronavirus : En Outre-mer, le confinement à l’épreuve du weekend de Pâques

No Comment

Des policiers patrouillant sur une plage du Gosier en Guadeloupe ©AFP

Le long weekend de Pâques approche et avec, l’angoisse des autorités de faire face à un relâchement du confinement en vigueur pour faire face au coronavirus. Ainsi, les autorités de Martinique, Guadeloupe et Polynésie demandent « un effort supplémentaire », quitte à prendre des mesures de renforcement. 

Les commerces en Martinique seront fermés dimanche et lundi de Pâques, afin de réduire la circulation dans les rues de l’île, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé mardi le préfet du territoire, Stanislas Cazelles. Cette décision s’explique par les bons résultats des trois semaines d’un confinement « globalement bien respecté » et qui a « permis d’éviter d’avoir un pic », a indiqué le préfet. Avec 152 cas et quatre décès au 7 avril, la Martinique a « ce que les médecins de l’hôpital appellent un plateau, c’est-à-dire une exposition de la population qui n’a pas explosé », a-t-il ajouté.

Pour ne pas perdre le bénéfice de ce confinement, le représentant de l’État appelle donc « chacune des personnes qui vivent » en Martinique à « vivre Pâques seul, en famille restreinte à la maison, de garder cette stricte règle de ne pas sortir de chez soi ». En Martinique, Pâques est une fête très marquée. Mais pour 2020, le préfet demande à la population de faire l’impasse sur les traditions : « Pâques à la plage en camping c’est pour l’année prochaine. Cette année, c’est Matoutou (plat traditionnel à base de crabe) en famille à la maison ». Outre la fermeture des commerces, la police et la gendarmerie effectueront des contrôles pour vérifier le respect du confinement, selon la même source.

Ces mesures interviennent au lendemain d’une décision similaire prise par le préfet de Guadeloupe. Durant le weekend pascal, tous les déplacements seront interdits, notamment pour faire ses courses de première nécessité, tous les commerces, ventes ambulantes et ventes à emporter seront fermés, à l’exception des pharmacies de garde. « Seuls les déplacements pédestres individuels, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile seront autorisés », a ajouté le préfet. Et naturellement, « il ne sera pas possible d’aller à la plage », un arrêté interdit déjà toute baignade en mer, en rivière ou dans les piscines collectives depuis le 19 mars dernier.

En Polynésie française, où Pâques commence d’habitude dès jeudi soir, vendredi étant férié dans cette Collectivité d’Outre-mer, le ballet des départs en weekend ne devrait pas avoir lieu cette année. « Nous demandons à la population un effort supplémentaire en évitant de sortir du cercle familial, de la maison et si possible, de prendre le repas de Pâques en ayant appliqué des mesures barrières avec une certaine distance par rapport aux convives », a déclaré le ministre local de la Santé, Jacques Raynal. « Les levées de confinement ne seront pas faites » durant ce weekend, a-t-il insisté.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data