Centre spatial guyanais: La fusée Ariane 5 redécollera dès le 4 mai depuis Kourou

No Comment

La société Arianespace reprend jeudi ses lancements avec le tir d’une fusée Ariane 5, retardé de 45 jours en raison du conflit social qui a touché la Guyane française.

« Tous les indicateurs sont au vert », a indiqué mercredi Arianespace,. « Les opérations de transfert de la fusée de son bâtiment d’assemblage vers sa zone de lancement sont en cours ». Ariane 5 doit mettre sur orbite deux satellites. D’abord le satellite coréen KOREASAT-7 qui vise à fournir un débit amélioré et une couverture étendue sur la Corée, les Philippines, la péninsule indochinoise, l’Inde et l’Indonésie. Puis, un satellite brésilien pour le compte de l’opérateur Telebras S.A. Le satellite SGDC (Satellite Géostationnaire de Défense et Communications sécurisées) doit assurer à la fois la mise en place de communications satellitaires sécurisées pour les forces armées et le gouvernement, et fournir des services de communication haut débit dans des territoires isolés du Brésil. Le décollage d’Ariane 5 est programmé  jeudi dans une fenêtre de tir allant de 17h31 à 20h19 heure de Kourou (22h31 à 1h19 heure de Paris). La durée de la mission, du décollage à la séparation des satellites, sera d’environ 37 minutes.

Il s’agit du premier tir opéré par le centre spatial guyanais et la société Arianespace depuis la crise sociale qui a perturbé le département. Un barrage érigé à l’entrée de la ville spatiale empêchait l’accès au centre spatial guyanais, entraînant la suspension de trois programmes spatiaux intialement prévus en mars et en avril.Malgré ce retard de calendrier, Arianespace a confirmé son objectif de réaliser 12 lancements en 2017.

Outre ce tir d’Ariane 5 jeudi, la société prévoit le tir d’un Soyouz le 18 mai pour mettre en orbite un satellite pour l’opérateur privé SES. Et le 1er juin le lanceur Ariane 5 mettra en orbite deux satellites au profit des opérateurs ViaSat et Eutelsat.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment