Attentats de Paris : L’Outre-mer rend hommage aux victimes

No Comment

Comme sur le territoire hexagonal, des milliers de personnes dans les Outre-mer se sont réunis pour témoigner de leur solidarité avec les victimes des attentats de Paris.

Les différentes régions de l’Outre-mer ont également montrés leur émotion face aux attentats de Paris survenus ce 13 novembre. Dans l’Océan Indien, les Réunionnais ont marqué leur solidarité en se rassemblant sur le parvis des Droits de l’Homme à Saint-Denis. Les attentats de Paris ont également touchés l’île voisine de Maurice où la Présidente Amena Gurib-Fakim a décrété deux jours de deuil national. Débuté hier, la mise en berne des drapeaux se poursuivra ce lundi 16 novembre. À Mayotte, ce sont 200 personnes se sont réunies sur la place de la République à Mamoudzou. Pour marquer leur soutien, les Majorais ont dessiné une Tour Eiffel en se tenant main dans la main.

Saint-Denis; Reunion, Attentats de Paris

À l’appel de la Ligue des des Droits de l’Homme, des milliers de Réunionnais se sont rassemblés à Saint-Denis (©Sohier Charles)

Dans cet élan de solidarité, l’Océan Pacifique n’est pas en reste. À Nouméa, l’appel lancé à partir des réseaux sociaux a été entendu par des centaines de personnes. « On a beau être français du bout du monde, on est Français quand même », a déclaré un Nouméen à l’AFP, qui a participé à la marche de solidarité dans la capitale calédonienne. La Polynésie a livré un vibrant hommage aux victimes des attentats de Paris, en décorant de centaines de couronnes de fleurs le hausserait, symbole du rattachement de la Polynésie à la France.

12250418_10207581477965862_753779418_o

papeete, attentats de paris, polynésie, fleurs, marianne

Des centaines de mètres de fleurs sont venus orner les pieds de la Marianne en Polynésie (©Laure Philibert/ TNTV)

A 8000 km, les organisateurs du village de la Mini-Transat Iles de Guadeloupe ont marqué leur solidarité avec les victimes de Paris, en annulant les différentes festivités dès le vendredi 13 novembre. En Guyane, les messages de solidarité des élus locaux n’ont cessé d’affluer, à l’instar de Gabrielle Serville qui a présenté « sa solidarité aux parents des victimes et au gouvernement qui aura la lourde mission de rétablir l’ordre et de rassurer la population. » À Saint-Pierre et Miquelon, les habitants ont aussi fait preuve de solidarité en défilant dans les rues saint-pierraises.  En Martinique, un rassemblement citoyen s’est tenu dimanche après-midi dans le chef-lieu à Fort de France. Le président de la Région Martinique était présent sur les lieux du drame pour apporter son soutien aux familles endeuillés.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment