Après leur victoire à Rio, les Fidji conserveront leur drapeau

No Comment

©Alessandro Bianchi / Reuters

C’était un projet de longue haleine porté par le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama. Après la victoire des rugbymen fidjiens aux Jeux Olympiques de Rio, le changement de drapeau semble désormais appartenir au passé.

Pour fêter la victoire des rugbymen fidjiens, attendus à l’aéroport international de Nadi ce dimanche, le Premier ministre des îles Fidji Frank Bainimarama, invite toute la population à « brandir le drapeau fidjien ». Pourtant, depuis plusieurs années, Frank Bainimarama souhaite mettre fin au passé colonial de l’archipel en supprimant notamment tous les symboles liés à cette époque. Le portrait de la Reine Elizabeth II a été retiré du dollar fidjien et il était question, pour le drapeau, de rayer la présence de l’Union Jack à l’instar de la Nouvelle-Zélande. Néanmoins, la victoire ô combien symbolique des Fidjiens face à l’ancienne puissance coloniale britannique, lors des JO de 2016, a créé un engouement autour du drapeau des Fidji, d’autant plus que ce projet de changement n’était pas populaire parmi les habitants de l’archipel.

Les JO de 2016 ont permis de sauver le drapeau fidjien ©Feroz Khalil / AFP

Les JO de 2016 ont permis de sauver le drapeau fidjien ©Feroz Khalil / AFP

« Ça a été très émouvant pour moi, en tant que Premier ministre, de voir les Fidjiens se rassembler autour du drapeau national au moment où notre équipe rapportait l’or olympique aux Fidji… et je sais que c’est un sentiment partagé par la plupart des Fidjiens », a écrit Frank Bainimarama dans un communiqué. « Bien que je reste convaincu qu’il est nécessaire de remplacer certains symboles coloniaux du drapeau par une représentation véritablement indigène de notre présent et de notre futur, il nous est apparu évident depuis février que le drapeau ne devrait pas être changé dans un futur proche ». Le dévastateur cyclone Winston qui a balayé les Fidji en février dernier a également pesé dans l’abandon du projet, « l’argent qu’il faut débourser pour changer de drapeau, il vaut mieux le dépenser actuellement pour aider les Fidjiens à retomber sur leurs pieds », a estimé le Premier ministre.

Geste fort et symbolique. Les champions fidjiens ont reçu la médaille d'Or des mains de la Princesse Anne. En signe de respect, ils ont tapé trois fois dans leur main. Bien au fait des traditions et coutumes fidjiennes, la Princesse leur a rendu la pareille ©Alessandro Bianchi / Reuters

Geste fort et symbolique. Les champions fidjiens ont reçu la médaille d’Or des mains de la Princesse Anne. En signe de respect, ils ont tapé trois fois dans leur main. Bien au fait des traditions et coutumes fidjiennes, la Princesse leur a rendu la pareille ©Alessandro Bianchi / Reuters

L’ancien chef de file de l’opposition, Mick Beddoes, qui s’est battu contre le projet du gouvernement a salué l’annonce de son adversaire, « c’est probablement le premier point sur lequel je suis d’accord avec lui depuis 2006. Mais pour être juste, ce sont nos jeunes qui ont mené la protestation contre le changement de drapeau, et ça a engendré une prise de conscience au sein de la population. En réponse, le gouvernement a simplement botté en touche. Et maintenant que Rio est terminé, comment pouvez-vous encore vouloir changer ce symbole après avoir remporté l’or et des éloges du monde entier ? ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment