A La Réunion, les surfeurs reprennent les vagues, malgré les requins

No Comment

©AFP / Richard BOUHET

Assise sous sa tente plantée sur la plage, la « vigie requin » observe les surfeurs braver de nouveau les vagues d’eau turquoise de La Réunion. Une activité relancée par la fédération locale, en dépit du risque d’attaques de requins.

Il n’en fallait pas plus pour rassurer Yves Delapelin Dumont et le pousser à remonter sur la planche, au large de Saint-Gilles-les-Bains, à l’ouest de l’île : « Franchement c’est soulageant, on peut quand même profiter un peu de l’océan grâce à la vigie et surfer sécurisés. Ben voilà, t’y penses pas au requin quoi… », se félicite-t-il en sortant de l’eau.

Pour redonner confiance aux amateurs de glisse comme lui, échaudés par plus de 20 attaques sur l’île depuis 2011, dont 11 mortelles, la ligue réunionnaise de surf a lancé en 2015 un dispositif « vigies requins renforcées », avec caméras sous-marines, drone, deux bateaux, sept plongeurs. Au total, une vingtaine de personnes sécurise cinq jours par semaine le spot ouvert à tous les licenciés. « On a eu trois alertes l’année dernière », raconte Bastien Cochoneau, apnéiste de la vigie sur le spot de Trois Bassins. Lorsque cela se produit, on « fait sonner l’alerte et les surfeurs (sont) évacués », explique-t-il, casquette vissée sur la tête.

Les surfeurs réinvestissent les eaux de La Réunion depuis l'instauration des "vigies requins renforcées"©AFP / Richard BOUHET

Les surfeurs réinvestissent les eaux de La Réunion depuis l’instauration des « vigies requins renforcées »©AFP / Richard BOUHET

En dehors des licenciés, qui s’en tiennent à des créneaux horaires spécifiques, de nombreux surfeurs et bodyboarders « libres » en profitent pour se rejeter à l’eau. « Je vais dans des moments où l’eau est propre, (il) y a des petites vagues. Je suis ces règles… Mais voilà la passion est plus forte que tout. Donc je continue à surfer », sourit Alice Lemoigne, longboardeuse professionnelle. Mais, signe que l’appréhension est encore bien présente, certains surfeurs amateurs comme Marc Montaron regagnent les vagues… appareil électromagnétique attaché à la cheville. Le dispositif est censé repousser le requin. Un gadget qui « rassure », affirme le surfeur, planche sous l’aisselle. Mais est-ce efficace ? « A voir… ».

Ce week-end, le maire de la commune de Saint-Leu a pris un arrêté interdisant la baignade et les activités nautiques dans une bande de 300 mètres à partir du rivage, en raison de l’observation d’un requin dans le lagon vendredi après-midi. « Le squale se situait entre les deux postes MNS de la plage du centre-ville et Citerne 46. Il est donc nécessaire d’interdire la baignade et les activités nautiques sur le littoral Saint-leusien jusqu’à la levée de doute. Le drapeau rouge est donc hissé. Merci de respecter les consignes et de faire passer le message auprès des usagers », indiquait la municipalité.

Après plusieurs observations par drones du Centre de ressources et d’appui pour la réduction du risque requin (Le CRA), la municipalité a finalement levé l’arrêté dimanche matin, puisqu’aucune nouvelle observation de l’animal a pu être faite. Sur l’ensemble de l’île, le Préfet appelle encore à la vigilance.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data