Numérique en Outre-mer: Saint-Barthélémy et la Guyane privées de réseaux téléphoniques et internet

1 Comment

Un incident intervenu le 5 mars sur le câble sous-marin GCN de l’opérateur Orange a entraîné une interruption des télécommunications sur l’île de Saint-Barthélémy, a indiqué un communiqué d’Orange Caraïbe. Un jour plus tôt, ce sont les utilisateurs guyanais ont connu des problèmes de connexion Internet. 

Au total, plusieurs milliers d’abonnés ont été privés par cette coupure qui a également touché l’ensemble des autres opérateurs de l’île. « Une partie de la population de Saint-Martin est également touchée par cet incident », a également précisé les services d’Orange. « Les équipes Orange sont pleinement mobilisées pour rétablir ces services au plus vite et mettre en place des solutions alternatives », assure le communiqué. En attendant l’arrivée d’un navire câblier pour réparer le câble GCN détérioré, l’opérateur devrait demander l’autorisation d’utiliser les flux d’un autre câble sous-marin SSCS. Sur les différents réseaux sociaux, certains opérateurs n’ont pas manqué de faire part de leur exaspération face à cette situation.

Il s’agit de la deuxième casse sur le réseau Orange dans un intervalle de 24 heures dans la région Atlantique. La veille de l’incident à Saint-Barthélémy, des utilisateurs guyanais ont été privés de connexion internet. En cause, « une coupure du câble Americas 2 survenue ce dimanche 04 mars à 9h au large de Cayenne, l’écoulement de deux tiers du trafic internet en Guyane est actuellement perturbé » a indiqué Orange précisant que « le trafic internet est re-routé via le câble SGSCS/ ECFS/CBus qui permet le raccordement à la Martinique et la France hexagonale. ».

Une panne qui intervient une dizaine de jours après que le député Gabriel Serville ait interpellé Julien Denormandie le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, sur les retards accumulés dans le déploiement d’internet et de la fibre dans les territoires ultramarins.
La mise en service d’un nouveau câble sous-marin par l’opérateur Orange est prévue pour le second semestre 2018. D’une longueur totale de 1 900km, ce nouveau câble reliera la Guadeloupe et la Martinique depuis la Guyane. Estimé à 35 millions d’euros, il permettra d’anticiper la croissance du trafic et d’assurer la qualité de service entre ces trois collectivités. Ce nouveau câble est composé de deux paires de fibres et pourra offrir à terme des débits jusqu’à 50 fois100Gbit/s soit 5 Terabits/s.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

1 Commentaire

  1. Siesa

    Je voudrais prendre un rendez-vous avec le Dr Estriplet