Ariane 6 : Expérimentation du P120C, le plus grand propulseur au monde en Guyane

No Comment

© ESA-Service optique CSG

Sur le Bâtiment d’essai des propulseurs à poudre (BEAP) du Centre spatial guyanais, l’Agence spatiale européenne va mettre à feu ce 12 juillet son plus grand moteur à propergol solide P120C.

Mesurant 13,5 m de long et 3,4 m de diamètre,le plus grand moteur à propergol solide monobloc en structure composite nommé P120C (en raison des 142 tonnes de propergol solide qu’il contient) doit délivrer une poussée maximale (dans le vide) de 4615 kN pendant sa durée de combustion qui sera d’environ 135 secondes.

Ce propulseur commun aux futurs lanceurs européens Ariane 6 et Vega C, doit remplacer le précédent modèle P80 d’ici 2019. Selon l’Agence spatiale européenne, la future Ariane 6 dont la mise en service est prévue en 2020, sera dotée de deux ou quatre moteurs P120C qui lui serviront de propulseurs au décollage.

Ce jeudi, lors de ce premier essai à feu, des capteurs enregistreront environ 600 paramètres pendant le test. « Tous les composants principaux du moteur, comme la tuyère, l’allumeur, le propergol solide et l’enveloppe avec sa protection thermique ont déjà fait l’objet de tests séparés. Cet essai à feu statique doit valider l’association de ces technologies, de ces matériaux et de ces méthodes de production, ainsi que le comportement du moteur dans son ensemble », précise l’ESA.

Les informations obtenues pendant cet essai à feu statique permettront aux ingénieurs de confronter leurs modèles numériques à la réalité observée afin de consolider la conception du P120C. Cela orientera la conception du moteur du P120C qui fera l’objet de deux essais à feu statique de qualification : à la fin de cette année pour son utilisation sur Vega-C en fin 2019, et l’année prochaine, pour son utilisation sur Ariane 6 à partir de 2020.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment