Visite des Rois de Wallis-et-Futuna à Paris : Vers une remise à plat des institutions de Wallis-Et-Futuna ?

No Comment

La Ministre des Outre-mer George Pau-Langevin a annoncé ce mercredi 13 juillet que plusieurs séquences de travail vont être lancés pour redéfinir la répartition des compétences entre les différentes institutions à Wallis-et-Futuna.

« Aujourd’hui, il y a un accord commun pour dire que les institutions à Wallis-et-Futuna qui sont particulières, méritent d’être toilettés » a indiqué George Pau-Langevin. Elle cite l’exemple de l’assemblée territoriale dont le président est dépourvu de  pouvoir éxecutif.  « L’autorité exécutive est exercée par le préfet. Vous avez aussi un conseil territorial qui représente les chefferies, dans lequel l’assemblée territoriale n’a pas de poids »  a-t-elle souligné en précisant toutefois  que ce « travail de toilettage » ne sera pas traité dans l’immédiat. Elle a affirmé la « nécessité de remettre au clair la répartition des compétences. Un remodelage des institutions qui doit s’effectuer « dans le respect des équilibres coutumiers ». « Comme dans les autres collectivités, il faut que le président de la collectivité puisse avoir un pouvoir exécutif mais il faut combiner cela avec le pouvoir des rois » ajoute George Pau-Langevin. Des réunions de travail entre les différentes parties devront se poursuivre «  afin de ne pas bousculer des équilibres institutionnels qui se sont stabilisés ».  La question du statut de Wallis-et-Futuna qui date de 1961, a également fait l’objet de discussions auprès de la présidence de la République. François Hollande avait déclaré la veille que « l’évolution du statut de Wallis-et-Futuna s’effectuerait en concertation avec les chefs coutumiers ».

George Pau-Langevin a également rappelé « l’urgence d’agir pour favoriser le développement économique » de l’archipel en misant notamment  sur les ressources propres de Wallis-et-Futuna, et singulièrement les richesses sous-marines. À cette occasion, deux missions vont être mises en place: la première concernant une  mission d’exploration, la seconde à vision pédagogique afin de sensibiliser et d’informer la population sur les potentialités de cette ressource sous-marine. Après cette dernière journée de réunion de travail au Ministère des Outre-mer, la délégation des rois de Wallis seront reçus par Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale.

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment