« Trajectoire Outre-mer 5.0 » : Annick Girardin développe ses 5 objectifs pour les territoires ultramarins

No Comment

©Outremers360

Ce jeudi 31 janvier, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a présenté ses vœux pour l’année devant de nombreux élus ultramarins. Elle a notamment présenté la « trajectoire Outre-mer 5.0 » : cinq objectifs qui traduisent à l’échelle ultramarines les 17 objectifs de la COP 21, et qui englobent à la fois l’environnement, l’emploi ou encore l’inclusion.

Zéro déchet, zéro carbone, zéro intrant chimique, zéro exclusion et zéro vulnérabilité. Tels sont les cinq objectifs de la « trajectoire Outre-mer 5.0 » développés par la ministre Annick Girardin, ce jeudi soir à l’Hôtel de Montmorin. « Mon ambition est de faire des Outre-mer des territoires pionniers dans l’atteinte des 17 objectifs de développement durable » actés lors de la COP 21 de 2015 à Paris. « Les Outre-mer disposent de tous les atouts nécessaires pour les accomplir » a-t-elle assuré en poursuivant : « J’ai décidé de réadapter ces objectifs de développement durables aux Outre-mer ». En premier lieu, Annick Girardin souhaite « repenser nos importations, envisager des circuits courts, de changer de modèle de gestion des déchets », pour ce qui est du zéro déchet.

En ce qui concerne le zéro carbone, la ministre propose notamment l’augmentation des énergies renouvelables dans les mix énergétiques ou encore, « l’expérimentation des véhicules électriques ». « Pour des populations qui soient protégées des substances chimiques dans leur quotidien » développe la ministre sur le zéro intrant chimique. « Cela impose de nouveaux modèles agricoles ». Annick Girardin promeut aussi le « zéro exclusion », « pour des sociétés inclusives en luttant contre toutes formes de discriminations et d’inégalités ». Un objectif qui se traduit également en terme d’emploi puisque « les trois premiers objectifs nécessitent de la main d’oeuvre ». « Enfin, la zéro vulnérabilité car je souhaite que nos territoires soient résilients face aux changements climatiques », a conclu la ministre, ajoutant que ce « trajectoire Outre-mer 5.0 » « est la déclinaison opérationnelle du Livre Bleu Outre-mer » issu des Assises.

Annick Girardin a également répété que la lutte contre la vie chère et l’emploi étaient des « priorités nationale ». Elle a aussi appelé à la « mobilisation » pour les prochaines élections européennes, dans des territoires où ce scrutin fait très peu déplacer les électeurs. La ministre a également dit son souhait d’ouvrir « l’attractivité » des territoires aux « investisseurs étrangers », tout en assurant que « le gouvernement est entièrement engagé dans la transformation des Outre-mer ». Annick Girardin était par ailleurs accompagnée par sa collègue Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ainsi que Vaimalama Chaves, Miss France 2019 et sa 1èredauphine Ophély Mézino. Demain, le président de la République recevra plus de 130 maires, élus locaux et parlementaires ultramarins à l’Élysée, dans le cadre du Grand débat national.

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data