Territoriales 2017 : Focus sur la collectivité de Saint-Martin

No Comment

Autrefois commune rattachée à la Guadeloupe, l’île de Saint-Martin est devenue une collectivité d’outre-mer en 2007. Le 19 mars prochain y aura lieu le premier tour de l’élection territoriale. Focus sur la collectivité de Saint-Martin.

Les 20 152 électeurs saint-martinois sont appelés à choisir leurs prochains conseillers territoriaux pour une durée de 5 ans. Une récente étude de l’Insee a dressé un bilan en demi-teinte de la collectivité.
Au plan économique, malgré un secteur touristique porteur, l’île connaît un taux de chômage élevé avec 33% de chômeurs. De  plus, la Collectivité fait face à une précarité sociale importante. « En 2012, un ménage saint-martinois sur quatre est une famille monoparentale. Six habitants sur dix sont couverts par une prestation de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). » Cette prestation sociale représente même le deuxième poste de dépenses dans le budget de la collectivité.
Un contexte  qui confirme un sondage réalisé par Qualistat en 2012. Interrogé sur « leur perception de la collectivité de Saint-Martin », 62% des Saint-Martinois considèraient que la situation générale de Saint-Martin est mauvaise contre 16% qui l’estimaient bonne. Si les inquiétudes des Saint-Martinois sont diverses, elles portent principalement sur la violence (77%), le chômage (52%) et le développement économique (36%). D’ailleurs, plus de quatre Saint-Martinois sur cinq ont le sentiment que la violence avait gagné du terrain les précédentes années.

Qui sont les candidats?

 Au total, huit candidats sont en lice pour l’écharpe du président de la collectivité de Saint-Martin. On retrouve la présidente sortante Aline Hanson. Elle défendra son bilan sur la liste  « Continuons pour Saint-Martin ».  Une autre femme est candidate à cette élection territoriale, Jeanne Rogers-Vanterpool pour la liste « New Direction ».  Le député de la circonscription Daniel Gibbs se positionne avec « Team Gibbs 2017 » mais également Louis Mussington (Mouvement pour la justice et la prospérité), Alain Richardson (En marche vers le progrès), Julien Gumbs sur la liste MOCSAM,  Horace Whit pour le Soualiga Mouvement et Jules Charville avec la liste Génération Hope.

Comment  fonctionne le Conseil territorial de Saint-Martin ? 

Le Conseil territorial est  composé de 23 membres et dispose d’un Conseil exécutif de 7 membres issus du Conseil territorial dirigé par le président de la Collectivité.
Celle-ci exerce à la fois les mêmes champs d’action qu’une commune, qu’une département et d’une région. En plus, certaines compétences gérées par l’Etat lui ont été transférées comme les  impôts, droits et taxes, la circulation routière, l’immatriculation des navires, la voirie, l’environnement, l’accès au travail des étrangers, le tourisme, l’organisation et la création des services et des établissements publics de la collectivité, l’urbanisme et l’énergie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment