Tempête Fakir : Cyrille Melchior demande la reconnaissance de l’état de calamité agricole sur l’ensemble de La Réunion

No Comment

Photo d’un cultivateur de pomme de terre de la Plaine des Caffres ©Zinfos974

Dans un courrier adressé au Préfet Amaury de Saint-Quentin, le Président du Conseil départemental Cyrille Melchior demande la reconnaissance de l’état de calamité agricole sur l’ensemble de La Réunion.

« Les exploitations agricoles qui subissent des pluies diluviennes depuis le début de cette année (culture maraîchères ravagées, chemins d’exploitations ravinés devenus inexploitables, etc) ont de nouveau été touchées », écrit Cyrille Melchior dans son courrier. La Réunion a effectivement été soumise à une saison cyclonique active, avec notamment les passages de Berguitta en janvier et Dumazile en mars. Compétent en matière agricole, le Département assure étudier « toutes les dispositions qui pourront être mises en œuvre afin d’aider les agriculteurs à remédier à ces dégâts et à redémarrer leur activité au plus vite ».

Cyrille Melchior annonce également son souhait de « mobiliser (…) le dispositif 5.2.1 – Reconstitution du potentiel de production, qui permet d’octroyer des aides pour le remplacement des investissements touchés lors de la tempête (…). Ce dispositif ne peut cependant être engagé qu’après reconnaissance officielle par les pouvoirs publics de l’événement catastrophique ». Par conséquent, Cyrille Melchior demande au Préfet Amaury de Saint-Quentin de « donner les instructions pour que soit engagée la procédure de reconnaissance de catastrophe naturelle sur les secteurs concernés du territoire », voire, « sur l’ensemble des communes de l’île ».

courrier au Préfet_dde de reconnaissance_état calamité agricole

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

ARTICLES POPULAIRES