Statut de Saint-Pierre-et-Miquelon : La consultation électorale prévue en septembre a été suspendue

No Comment

Faute d’un accord entre les élus, la Ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, avec l’accord de François Hollande et de Manuel Valls, a pris la décision de suspendre la consultation électorale du 18 septembre.

Alors que tout était prêt juridiquement et matériellement, il n’y aura pas de consultation portant sur l’évolution du statut de Saint-Pierre et Miquelon, le 18 septembre prochain. En cause, un désaccord entre les signataires du courrier du 1er juin sur le schéma qui devrait découler de cette consultation.Le 1er juin dernier, une grande partie du Conseil des élus a demandé au Président de la République que soit organisée une consultation de la population sur l’évolution du statut. Le conseil des élus est une instance informelle et transpartisane de coordination.
Cette évolution statutaire de Saint-Pierre et Miquelon est motivée par « l’existence de difficultés institutionnelles dans l’exercice de certaines compétences de l’archipel ». Des difficultés qui ont notamment été mises en lumière dans quatre rapports successifs publiés depuis 2005.  Saint-Pierre-et-Miquelon est une collectivité de l’article 74 de la Constitution.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment