Sénatoriales 2017: En Martinique, les Républicains se positionnent aussi

No Comment

Lors d’un congrès le 18 août dernier, le parti politique a choisi la candidate Edithe Velayoudon pour représenter le groupe aux élections sénatoriales prochaines. 

Après les législatives, les Républicains misent aussi sur les sénatoriales. La candidate Edithe Velayoudon a été choisie par ses pairs. Chef d’un établissement scolaire, la candidate possède une solide expérience politique. de deux décennies. Elle figurait comme suppléante de Yan Monplaisir durant les élections législatives.

Cette candidate, originaire de Basse-Pointe aura la lourde tâche de faire une place à la droite locale dans un paysage martiniquais fortement ancré à gauche. Pour parvenir à cet objectif,les Républicains de Martinique travaillent  actuellement à restructurer le parti. La secrétaire territoriale Karine Mousseau a confié à la presse vouloir recruter davantage de jeunes au sein de l’instance locale.

Edithe Velayoudon dans un bureau de vote en mai dernier © Twitter Ba Le No an Chans

Edithe Velayoudon dans un bureau de vote en mai dernier © Twitter Ba Le No an Chans

Yvon Pacquit (PPM) maintient sa candidature

La gauche n’est pas pour autant rassurée. C’est le cas du Parti Progressiste martiniquais qui se présente déjà en ordre dispersé. Le 1er adjoint au maire de Fort-de-France Yvon Pacquit, membre du PPM a choisi de se présenter en candidat libre. Une candidature dissidente que doit gérer le Parti Progressiste Martiniquais qui avait préféré mi-juillet dernier, la candidature de Catherine Conconne.

Ces nouveaux positionnements portent ainsi à 5 le nombre de candidats aux élections sénatoriales en Martinique. On retrouve ainsi le sénateur sortant Maurice Antiste (EPMN), Catherine Conconne (PPM), Jenny Dulys-Petit (La République en Marche) et Yvon Pacquit (PPM/ Candidature dissidente).

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment