Sécurité Outre-mer : Annick Girardin veut « renforcer la prise en compte des spécificités de nos territoires » dans le Livre blanc de la Sécurité intérieure

No Comment

©Twitter / Annick Girardin

Ce lundi 27 janvier, Annick Girardin, ministre des outre-mer, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, ont réuni hier plusieurs parlementaires ultramarins et experts de la sécurité au cours d’une réunion de travail portant sur les propositions spécifiques aux outre-mer à intégrer au Livre blanc de la sécurité intérieure. 

Annoncé par le Premier ministre Édouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale le 12 juin 2019, ce livre blanc vise à apporter des réponses plus efficaces et plus en phase avec les réalités du quotidien pour mieux protéger les Français, ont rappelé les deux ministres dans un communiqué commun. Pour cela, une vaste consultation est actuellement menée auprès des forces de sécurité intérieure de tous grades, des élus, des syndicats et instances de concertation, des chercheurs, universitaires et experts, des entreprises et des citoyens. En outre-mer, des Assises territoriales ont été réunies dans l’ensemble des territoires entre fin décembre 2019 et le 27 janvier 2020.

La réunion tenue ce lundi au ministère des outre-mer a permis de dégager des problématiques spécifiques en matière de violences aux personnes ainsi que de trafics de stupéfiants, des attentes fortes en matière de résilience aux crises et de coordination. Elle a aussi permis de dégager plusieurs propositions qui prennent en compte les spécificités des territoires d’outre-mer en termes d’organisation, de compétences et d’innovations.

« Sans sécurité, aucun développement n’est possible pour nos territoires », déclare Annick Girardin, ministre des outre-mer. « Avec ce livre blanc, l’enjeu ne se résume pas à une augmentation des effectifs ou des moyens : nous devons renforcer la prise en compte des spécificités de nos territoires, améliorer le cadre d’intervention des forces de l’ordre et mieux intégrer les compétences spécialisées. Que ce soit en outre-mer ou ailleurs, je refuse que la violence quotidienne se banalise en France. L’année 2020 sera aussi celle de la sécurité des populations en outre-mer ».

Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, déclare : « Dès le début des travaux du Livre blanc, le ministre de l’Intérieur a souhaité une concertation large et la plus ouverte possible. Les outre-mer ont été étroitement associés dès la phase initiale en participant à l’équipe projet et aux groupes de travail. Les questions de sécurité concernent tous les territoires de la République. Les spécificités de chacun d’entre eux, et en particulier des outre-mer, seront prises en compte dans les conclusions du livre blanc de la sécurité intérieure ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data