Saint-Pierre-et-Miquelon : George Pau-Langevin regrette l’absence de Stéphane Artano lors de sa visite officielle.

No Comment

Dès l’annonce de la visite du gouvernement dans l’archipel, le président du Conseil Territorial avait annoncé qu’il n’accueillerait ni George Pau-Langevin la Ministre des Outre-mer, ni le Premier Ministre  Manuel Valls.

La Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a estimé « dommage » le boycott de sa visite par le Conseil Territorial, à son arrivée à Saint-Pierre et Miquelon pour un séjour officiel de deux jours sur l’archipel.  Le Conseil Territorial et son président, Stéphane Artano, souhaitent dénoncer le « 49-3 ultramarin » du gouvernement qui prévoit d’organiser un référendum en septembre sur l’évolution statutaire du territoire, c’est-à-dire moins de sept mois avant les prochaines élections de mars 2017. « S’il avait été là, ça aurait été sympathique », a ajouté la Ministre.Il s’agit de la deuxième visite de George Pau-Langevin à Saint-Pierre et Miquelon où elle avait accompagné le Président de la République, François Hollande, en décembre2014.

La Ministre doit notamment participer aux grandes célébrations du bicentenaire de la rétrocession des îles de Saint-Pierre et Miquelon à la France.Une trentaine de personnes était présente à l’aéroport pour l’accueillir dont le Préfet de l’archipel, le Sénateur-Maire de Saint-Pierre, le Maire de Miquelon-Langlade et tous les chefs de service de l’Etat. Ce jeudi, la Ministre des Outre-mer passe d’abord la matinée sur l’île de Saint-Pierre avant de rallier l’île de Miquelon où se dérouleront les premières festivités du bicentenaire et la reconstitution du retour des premiers colons le 16 juin 1816.

Avec AFP

Pour comprendre l’évolution statutaire de Saint-Pierre-et-Miquelon, retrouvez nos articles précédents:

Rapport Olléon: Saint-Pierre-et-Miquelon vers une Collectivité unique

Statut de Saint-Pierre-et-Miquelon: Les nouvelles propositions sur l’évolution statutaire de l’archipel

Statut de Saint-Pierre-et-Miquelon: L’Avenir institutionnel en question

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment