Saint-Martin: Le chantier de la nouvelle préfecture transitoire de Saint-Martin et Saint-Barthélémy lancé par l’Etat

No Comment

© Prefecture de Saint-Barthélémy et Saint-Martin

Le Préfet de Région et délégué interministériel pour la reconstruction, Philippe Gustin, et la Préfète déléguée de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, Mme Anne Laubiès, ont posé le 5 juillet dernier la première pierre du bâtiment qui hébergera les services de la préfecture et de l’Etat jusqu’à la construction d’une préfecture définitive.

L’ancienne préfecture de Fort Louis à Marigot avait été totalement détruite par le passage de l’ouragan IRMA, le 6 septembre 2017. Depuis cette date, les services avaient été relogés dans des préfabriqués. « C’est un nouvelle étape dans la reconstruction. A partir d’octobre, les personnels de l’Etat seront installés dans des locaux adaptés et surtout parfaitement sécurisés », a indiqué Philippe Gustin, Préfet de la Région Guadeloupe et délégué interministériel pour la reconstruction.
Dix mois après le passage dévastateur de l’ouragan IRMA, le chantier de la nouvelle préfecture transitoire de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin est lancé.

« Le nouveau bâtiment rassemblera en un lieu unique l’ensemble des services de la Préfecture, ainsi que les unités territoriales de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL), de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), de la Direction de la Mer (DM) et de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) », précise le communiqué.

D’un coût de 2,4 millions d’euros hors études, le bâtiment sera construit en structures modulaires de haute qualité, capables de résister à des vents et séismes de forte intensité.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment