Réserve Parlementaire: La députée Maina Sage dévoile les projets associatifs sélectionnés

No Comment

©Facebook Polynésie Alzheimer

A l’issue de l’appel à projets lancé le 19 août dans la 1ère circonscription de la Polynésie française, 20 projets ont été sélectionnés pour bénéficier de la réserve parlementaire 2017 de la députée Maina Sage. Cette réserve parlementaire s’élève à environ 134 000 euros.

Comme en 2015, le premier choix du public a rejoint celui du jury. Basée à Tahiti, l’Association Polynésie Alzheimer, pour la création d’une plateforme d’accompagnement pour personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie, a reçu la majorité des soutiens sur le site créé pour l’occasion. Pour son projet, l’association disposera d’une enveloppe de 2 millions de francs pacifique, soit environ 16 760 euros. La députée a comptabilisé 2 337 participants au vote du public en ligne, entre le 20 et le 30 septembre, date de fermeture du vote du public.

Le jury s’est réuni ce lundi soir par visioconférence, la députée Maina Sage étant à Paris dans le cadre du débat sur la loi Egalité Réelle en Outre-mer. Le jury a veillé à une répartition équitable par archipel : 11 projets seront soutenus à Tahiti à hauteur de 8,6 millions fcp (72 000 euros), 4 projets aux Marquises pour un total de 2,9 millions fcp (24 302 euros), 3 projets pour Moorea à hauteur de 1,5 million fcp (12 570 euros) et 2 projets aux Tuamotu-Gambier pour un montant de 3 millions fcp (25 140 euros).

Le jury a également eu des « coups de coeur » pour trois associations :

– à Tahiti et Moorea: L’Association des Parents d’élèves de Pina’i, pour leur programme d’enseignement des musiques et des chants traditionnels dès le plus jeune âge.

– aux Tuamotu-Gambier: Heiva I Tatakoto, pour la présentation du dossier qui répond au double objectif prioritaire de la réserve pour cette année : les actions de prévention et lutte contre la violence dès le plus jeune âge, ainsi que les actions de promotion de la culture.

– aux Marquises: L’Association Tokohiti, pour l’engagement solidaire et fédérateur autour du challenge Tuako, qui permet de récolter des fonds pour soutenir leurs sportifs.

Le jury était composé de Nicole Sanquer, Ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Miriama Bonno, représentante du Ministère de la Culture, Françoise Holozet, représentant la subdivision des Tuamotu-Gambier pour le Haut-Commissariat et Jean Silvestro, Directeur du Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPCPF).

La totalité des projets associatifs dans le tableau ci-dessous:

Capture

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment