Régionales 2015: Les forces en présence en Guadeloupe et à la Réunion

No Comment

La campagne régionale est lancée. Victorin Lurel en Guadeloupe et Didier Robert à la Réunion vont-ils conserver leur mandat ? Il faudra attendre le premier tour du scrutin pour savoir la réponse. En attendant, Outremers 360 vous présente les forces en présence.

Les électeurs des départements d’Outre-mer sont également appelés aux urnes le 6 et 13 décembre prochains pour choisir leurs représentants au sein du Conseil Régional. Une exception est faite pour les départements de Martinique et de Guyane où se tiennent les élections térritoriales. À quelques semaines du premier tour de ce scrutin, Outremers 360 vous livre un aperçu des forces en présence. Aujourd’hui, coup de projecteur sur la Guadeloupe et la Réunion. Dans ces départements, les candidats devront composer avec une population en attente de réponses sur les problématiques du chômage et de l’emploi. À la Réunion, le dossier de la Nouvelle Route du littoral risque de faire couler beaucoup d’encre, notamment avec la récente enquête publiée par Mediapart. Autant de sujets socio-économiques qui promettent une belle lutte entre les différents candidats. Les candidats Victorin Lurel et Didier Robert ont-ils une chance de conserver leur siège de Président de Région ?

Victorin Lurel, « l’habitué du siège » en Guadeloupe

Victorin Lurel, ou “Toto” pour les intimes, est le candidat ultramarin qui a eu le mandat le plus long en tant que président de Région. Élu pour la première fois en 2004 et réélu en 2010, il va cependant quitter ce siège durant deux ans (entre 2012 et 2014) pour exercer la fonction de Ministre de l’Outre-mer sous le gouvernement Ayrault. Âgé de 64 ans, celui qui est considéré comme « l’homme fort » de la gauche guadeloupéenne brigue une nouveau mandat. Face à lui, le président sortant aura comme opposant le député-maire de Baie-Mahault Ary Chalus. Ce dernier, bénéficiant également d’une forte popularité auprès de la population, conduit une liste d’ouverture sur laquelle est venue se greffer des  élus à la fois de la droite et de gauche. Parmi les soutiens, on peut citer Marie-Luce Penchard, l’ancienne locataire de la rue Oudinot avant Victorin Lurel. Dans ce duel entre homme de gauche, la droite est représentée par Laurent Bernier (Les Républicains). À noter dans ce département, le Front National sera représenté en la personne de Stephan Viennet. Dans cette région, trois candidates se sont déclarées: Marie-Christine Myre avec la liste « Nouvelle alliance pour la Guadeloupe »,  Mona Cadoce (Pou ba Gwadloup on dôt direction) et Mélina Seymour (Oui à la Guadeloupe). L’extrême-gauche  sera représenté par le syndicaliste Jean-Marie Nomertin (Liste Combat Ouvrier). Henry Yoyotte conduira la liste « Nofwap la Guadeloupe en action ». Et puis le candidat Alain Plaisir est la tête de liste de « Alternative populaire et citoyenne ».

Guadeloupe, élections, politique

9 candidats s’opposent à la liste conduite par Victorin Lurel (©Ministère de l’Intérieur)

Didier Robert, le président sortant avec le plus grand nombre de challengers

Réunion, Politique, élections

12 listes s’affronteront à la Réunion (© Ministère de l’Intérieur)

Sur l’île Bourbon, Didier Robert aura fort à faire aussi. Investi sous l’étiquette des Républicains, l’actuel président de Région devra affronter une pléiade d’opposants prêts à lui ravir son écharpe d’élu régional. Son principal adversaire est la candidate Huguette Bello, soutenue par le Parti Socialiste. Derrière, les autres challengers n’ont pas dit leur dernier mot et tenteront de déstabiliser le président sortant. Dans cette région, l‘ensemble des courants politiques sont représentés. A droite, on retrouve le candidat frontiste Joseph Grondin avec la liste Rassemblement Bleu-Marine. Au centre, c’est le député-maire de Saint Leu Thierry Robert qui bataillera sous l’escarcelle du Modem. A gauche, Lutte Ouvrière comptera sur son porte-parole, Jean-Yves Payet.  Ensuite, on retrouve la liste de Jean-Hughes Ratenon avec « Voter, se révolter pour avancer. Et puis, Aniel Boyer pour « Nation Renioné ». Il faudra compter aussi sur les présences de Patrick Lebreton , de Réné-Paul Victoria, de Jean-Jack Morel, de David Appadoo et Mathias Payet.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment