Région Réunion: 3 milliards d’euros pour maintenir le cap des grands chantiers

No Comment

©Région Réunion

Ce jeudi 10 novembre, le Président-sénateur de la Région Réunion Didier Robert a présenté les orientations budgétaires de la collectivité pour l’année 2017. Au programme, 3 milliards d’euros d’investissement d’ici 2021, pour maintenir le cap des grands chantiers.

Rythme maintenu pour la Nouvelle Route du Littoral

« Depuis 2010, 740 millions d’euros ont été mobilisés sur ce chantier. Bien sûr, il y a des points sensibles, mais il y en aura encore. Je ne connais pas un seul chantier ou tout se passe de manière lisse » a déclaré Didier Robert. « En ce qui concerne les carrières, il y a des procédures en cours, notamment pour Bois-Blanc et la décision du Préfet devrait être connue bientôt ». Il assure également que la Région veut mettre « un point d’honneur à respecter la législation ».

Didier Robert a également présenté plusieurs autres projets sur le réseaux routier réunionnais, dont le nouveau pont de la Rivière des Galets. Une enveloppe de 50 millions d’euros d’aides sera allouée aux communes, dans le cadre du projet d’accompagnement, pour 2017. Celles-ci avaient déjà bénéficié de 300 millions d’euros entre 2010 et 2015, précise zinfos974.

Accélérer trois grands pôles d’attractivité

Pour 2017, la Région veut accélérer trois grands pôles d’attractivité: la plateforme aérienne de Pierrefonds, l’Ecocité de Cambaie et le pôle industriel de Bois-Rouge. On annonce également l’exécution du monorail Nord, qui devrait voir le jour. La Région apportera 80 millions d’euros au développement du haut-débit: « Nous avons pour ambition de voir la Réunion devenir le premier territoire de France à posséder une couverture maximum de fibre optique », a-t-il souligné. Didier Robert a aussi évoqué le projet de la Nouvelle Entrée Ouest (NEO) de Saint-Denis, un projet en coopération avec l’Etat, la Région et la municipalité.

La Nouvelle route du Littoral, chantier débuté en 2012, à La Réunion ©L. de Gebhardt / Lestudio 360.fr

La Nouvelle route du Littoral, chantier débuté en 2012, à La Réunion ©L. de Gebhardt / Lestudio 360.fr

Sur les 3 milliards d’euros annoncés, 1,5 milliards seront consacrés à la poursuite des chantiers de la NRL, des travaux des deux aéroports et du Trans Eco Express, trois grands chantiers des accords de Matignon. Un milliard d’euros sera consacré aux « opérations des nouveaux engagements », soit le pôle industriel de Bois-Rouge, la plate-forme aérienne de Pierrefonds et l’Ecocité de Cambaie. Les 500 millions d’euros restants seront consacrés aux autres engagements mis en oeuvre. « La collectivité à les moyens de mettre en place ce programme. Notre capacité d’autofinancement et de désendettement se porte bien » assure Didier Robert.

Redynamiser le tourisme

Autre problématique, l’accueil des paquebots au Port de Commerce: « Une nouvelle compagnie, Aida Cruises arrivera à la Réunion, et nous ne pouvons plus continuer à réceptionner les touristes de cette manière. Il y aura un autre site à trouver, réservé aux bateaux de croisière » a déclaré Didier Robert. La Région Réunion compte recapitaliser la compagnie Air Austral avec une enveloppe de 38 millions d’euros via la Sematra. Malgré les bons résultats de la compagnie aérienne, Didier Robert ne souhaite pas « se satisfaire d’une satisfaction ». Le Président-sénateur a également réaffirmé le lancement en 2018 d’une compagnie low-cost d’Air Austral. celle-ci sera basée à Pierrefonds et couvrira la zone Océan Indien grâce à deux appareils.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment