Référendum de Nouvelle-Calédonie : le Parti Travailliste change son fusil d’épaule et appel au vote

No Comment

Réuni samedi 4 janvier en convention, le Parti Travailliste a décidé d’appeler ses militants au vote en faveur du oui pour la prochaine échéance du référendum sur l’indépendance prévu le 4 octobre 2020. Un changement de cap pour ce groupe politique qui avait boycotté la première consultation de 2018.

Sous la houlette du chef de parti Louis Kotra Uregeï, tous les représentants des comités communaux ont voté unanimement pour l’appel au vote. Lors de la première consultation en 2018, le Parti Travailliste avait refusé de prendre le chemin des urnes, évoquant un corps électoral trop restreint et la non-application de l’Accord de Nouméa.

Pas question cependant de s’allier au FLNKS, les dissensions entre les différents mouvements indépendantistes restent palpables. Au micro de nos confrères de Radio Rythme Bleu, Louis Kotra Uregeï précise cette décision :

« Le Parti Travailliste appelle à voter oui, pour le rassemblement des nationalistes (…) nous avons pris notre propre responsabilité, notre position et nous allons l’assumer sur le terrain, mais en dehors des structures proches ou éloignées du FLNKS ».

Par Damien Chaillot

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data