Présidentielle 2017 : Les Républicains se penchent sur les océans

No Comment

©Les Républicains

Chaque semaine, le parti Les Républicains organise des conventions portant sur plusieurs sujets afin de préparer l’élection présidentielle de 2017, et en amont, les primaires de la droite et du centre. Cette semaine, le parti s’est penché sur « l’environnement, l’énergie et la mer ». Un sujet qui intéresse particulièrement les Outre-mer.

Economie, fiscalité, chaque semaine, le parti Les Républicains se réunit afin de préparer son programme et préparer les futures élections. Au programme de la convention d’hier: l’environnement, l’énergie et la mer. La journée s’est conclue par une pluie de propositions portant sur l’environnement, l’économie maritime, le climat, la biodiversité, la souveraineté énergétique, l’énergie nucléaire et la recherche de nouvelles ressources ou encore, les « villes intelligentes ». Et même si la convention n’était pas particulièrement centrée sur les Outre-mer, ceux-ci étaient incontestablement un fil rouge du débat, étant donné leur place primordiale dans la politique environnementale et climatique ou le développement de l’économie maritime française. Samia Badat-Karam, Vice-présidente du Comité Outre-mer chez Les Républicains, est d’ailleurs intervenue lors de cette journée-débat, mais en tant que Secrétaire générale de la Fedom. Les Républicains prévoient tout de même une convention spécialement dédiée à l’Outre-mer. Celle-ci devrait avoir lieu avant l’été.

©Twitter

©Twitter

Lors de cette convention, le principal parti de l’opposition est notamment revenu sur la ZEE française, la deuxième plus vaste au monde, mais « un terrain difficile à occuper en permanence. Le développement des activités en mer et l’élargissement s’accompagne d’une augmentation sensible des comportements illicites, mafieux ou terroristes ». La solution résiderait en « un effort d’équipement » qui « devra être conduit sur nos moyens maritimes de surveillance pour que l’Etat assure cette mission régalienne ». Les Républicains se sont également penchés sur les Aires Marines Protégées (AMP), un sujet récemment débattu en Polynésie française où les habitants des îles Australes réclament la leur, « les AMP sont au cœur de la politique maritime nationale et communautaire. Les Outre-Mer abritent en particulier une part conséquente de la biodiversité mondiale (récifs coralliens, mangroves..) ». Parmi ses propositions, le parti affiche la volonté de « mieux exploiter notre biodiversité marine et développer les projets ayant recours à l’énergie thermique des mers en créant un pôle d’excellence dans un DOM sur la valorisation des ressources maritimes ». La pêche a également été abordée lors de cette journée. Il a notamment été question de « soutenir la pêche artisanale et la pêche de taille moyenne » en opposition à la pêche industrielle et Les Républicains souhaitent remettre le secteur sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture. Autre proposition pour la pêche, « lutter contre la pêche illicite en contrôlant mieux les bateaux qui vident leurs cargaisons sur nos îles d’Outre-Mer ».

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment