Présidentielle 2017: Chassé-croisé de candidats aux Antilles-Guyane

No Comment

© Reuters

Dans la course aux voix, plusieurs candidats à l’élection présidentielle se rendront au cours de cette semaine à la Guadeloupe, à la Martinique ainsi qu’en Guyane. 

Les électeurs antillo-guyanais pourront découvrir tout au long de cette semaine les ambitions portées par les candidats Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen  et Emmanuel Macron. Hormis leur candidature à l’élection présidentielle de 2017, ils partagent tous en commun le fait d’effectuer leur premier déplacement  dans ces territoires d’Outre-mer.  C’est le cas notamment pour Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. Le premier, candidat de la liste « La France Insoumise »  sera dès du 16  au 20 décembre en Martinique. Jean-Luc Mélenchon rencontrera entre autres  Claude Lise, le président de l’Assemblé de Martinique  ainsi qu’ Alfred Marie-Jeanne, le président du Conseil de l’Exécutif de la Collectivité de Martinique. Un meeting est d’ailleurs prévu le 17 décembre où le candidat pourra présenter son programme pour les Outre-mer. Pendant ce temps, en Guadeloupe, c’est le candidat du mouvement « En Marche » Emmanuel Macron qui fera campagne.  Il se rendra également dans les collectivités de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy avant de s’envoler en Martinique. Jean-Luc Mélenchon lui, fera le voyage inverse pour se rendre en Guadeloupe le 19 et 20 décembre.

Marine Le Pen en Guyane, indignation des parlementaires

Marine Le Pen a fait le choix de la Guyane pour exposer ses idées du 15 au 18 décembre. Dans une interview récente au Journal du Dimanche,  la Présidente du Front National avait annoncé qu’elle ne se déplacera en Martinique et en Guadeloupe.  Cependant,  le climat risque d’être également tendu. Dans un communiqué commun, les députés Gabriel Serville et Chantal Berthelot et les sénateurs Antoine Karam et Georges Patient, « s’offusquent vivement de la venue en Guyane de la présidente du Front National ». Ils soulignent que « L’idéologie de ce parti politique n’a pas sa place en Guyane, dont les valeurs ont toujours été empreintes de tolérance, de solidarité, d’échange et de partage » et appellent ainsi « les Guyanais à résister aux sirènes et chimères du populisme et à s’unir pour faire reculer ces idéologies dangereuses ». Pour son premier déplacement en Guyane, des rencontres sont notamment prévues avec des chefs d’entreprise.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment