Polynésie Française: Le nouveau gouvernement a dressé ses perspectives d’action pour 2017

No Comment

© Gouvernement de Polynésie Française

Une semaine après la présentation du nouveau gouvernement d’Edouard Fritch, la présidence de la Polynésie Française a organisé une conférence de presse le 20 janvier afin de dévoiler sa nouvelle feuille de route.  Le gouvernement fixe comme priorités l’emploi  et  le renforcement de la protection sociale.

« Chaque franc public qui sera investi, quelque soit le porte-feuille ministériel,sera employé pour la  création d’activité. Nous tenons à mobiliser l’ensemble du budget de la Polynésie pour faire de cette année, l’année du combat pour l’emploi » a déclaré à la presse Teva Rofritsch vice-président et ministre de l’Economie. Pour cela, le gouvernement entend soutenir l’investissement en favorisant la commande publique par exemple. « Une de nos  faiblesses ces dernières années est le manque d’activité au niveau du bâtiment » a souligné le Président de la Polynésie Française Edouard Fritch. Il a également cité, comme grand chantier prioritaire, celui du logement, avec pour ambition, en 2017, d’engager pour 15,6 milliards Fcfp de travaux nouveaux et d’injecter dans l’économie, en paiement des entreprises du BTP, 9 milliards Fcfp.
Pour autant, les autres secteurs d’activités ne seront pas oubliés. Afin de conforter la relance économique, le gouvernement souhaite « réformer la liste de PPN et de revoir la Taxe de développement local (TDL), l’allègement des droits et taxes pour lutter contre la vie chère ». Du point de vue numérique, la 4G devrait faire son apparition dans le grand Papeete, Moorea, et Bora-Bora à la fin de ce senestre. Edouard Fritch a également ajouté que « le ministre en charge de l’économie numérique élabore, en partenariat avec les acteurs privés de l’Observatoire de l’économie numérique, un plan « Smart Polynesia 2025 » qui servira de feuille de route du gouvernement pour construire une Polynésie dynamique, connectée et innovante et favoriser l’émergence de nouvelles activités et la création d’emplois »

« L’année 2017 sera aussi celle de l’année de la réforme de la PSG (Protection Sociale Généralisée)  a confirmé Edouard Fritch. Cette réforme sera accompagné aussi de  la mise en œuvre de certaines dispositions prévues dans le plan stratégique pour la famille qui a été adopté par l’Assemblée fin 2016: l’amélioration des conditions de vie des personnes âgées, augmentation des indemnités des familles d’accueil, mise en place d’une allocation pour les familles monoparentales ou à l’augmentation de la contribution aux épiceries solidaires. « Nous sommes résolument optimistes pour cette année 2007, d’autant que tous les indicateurs économiques sont repassés au vert et que la confiance est de retour », a en outre souligné le Président.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment