Politique en Polynésie: Le Président Edouard Fritch au Ministère des Outre-mer pour présenter les projets polynésiens des Assises

No Comment

Durant son déplacement, le Président polynésien est accompagné du Président de l’Assemblée de la Collectivité, Gaston Tong Sang, de son Vice-président Teva Rohfritsch, ainsi que des parlementaires Maina Sage et Lana Tetuanui ©Outremers360

Arrivé ce jeudi 14 juin à Paris, le Président de la Polynésie française s’est entretenu avec la Ministre des Outre-mer pour évoquer, en premier lieu, les projets et propositions de la Collectivité dans le cadre des Assises des Outre-mer. Ce déplacement sera également consacré au toilettage du statut de la Polynésie. 

« Nous avons fait une trentaine de fiche de projets, de propositions (…) » a déclaré le Président de la Polynésie après son entretien avec la ministre Annick Girardin. Si la plupart des projets sont de « compétences locales », « là où l’Etat intervient, il y en a quelques unes qui seront retenues (…) ». Pour l’heure, Edouard Fritch n’en dit pas davantage sur la nature des projets et propositions de compétence de l’Etat, « mais parmi les dossiers les plus importants, il y a la continuité territoriale » ou encore, « les câbles numériques ». « C’est lors de la présentation, le 28 juin prochain, au Président de la République que les choses s’éclairciront » a-t-il indiqué. « Le deuxième sujet important c’est le toilettage du statut », suspendu depuis l’année dernière en raison des échéances électorales. « Il est question d’alléger certaines dispositions du statut. Je pense aux projets de lois de pays par exemple » qui, selon le Président polynésien, font l’objet de « suspensions au moindre recours ». « Il fallait que l’on soit bien en phase avec le gouvernement central puisqu’il s’agit d’un projet de loi du gouvernement pour améliorer le statut de la Polynésie ».

Lors de cet entretien, Edouard Fritch a aussi évoqué le Centre de mémoire des essais nucléaires, « suspendu à une décision du Ministère des Armées ». Ce Centre serait implanté en Polynésie, sur un terrain appartenant à l’Armée. « Les affaires traînent effectivement », a reconnu Edouard Fritch. Pour la suite de son déplacement, le Président polynésien, réélu lors des Territoriales du 22 avril et 6 mai dernier, rencontrera le Premier ministre ce vendredi, ainsi que les Ministres de la Santé et de l’Action et des Comptes publics, Agnès Buzyn et Gérald Darmanin, et le Président du Sénat Gérard Larcher mardi prochain.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment