Politique en Polynésie : Gaston Tong Sang, élu Président de l’Assemblée de la Polynésie française

No Comment

©Outremers360

Ce jeudi 17 mai en Polynésie française, Gaston Tong Sang a été élu et proclamé 75ème Président de l’Assemblée territoriale de la Collectivité. Maire de l’île de Bora Bora et ancien Président de la Polynésie, il accède pour la première fois à ce poste et succède ainsi à Marcel Tuihani.

Sans surprise, les 38 voix de la majorité d’Edouard Fritch ont porté Gaston Tong Sang au perchoir de l’Assemblée polynésienne. Face à lui, la représentante du Tahoera’a Huira’atira, Teura Iriti, a récolté 11 voix. Tandis que le Tavini Huira’atira d’Oscar Temaru n’a pas présenté de candidat, le leader indépendantiste a rappelé que ce 17 mai correspond à la date de réinscription de la Polynésie sur la liste des territoires à décoloniser de l’ONU. Ses 8 représentants ont voté blanc. Lors des Territoriales du 22 avril et 6 mai dernier, Gaston Tong Sang a reçu un soutien massif des électeurs de sa commune, l’île de Bora Bora.

« Je m’engage à respecter les droits de chaque groupe constitué au sein de l’assemblée et les droits de chaque représentant quel que soit son parti », a déclaré Gaston Tong Sang dans son discours d’élection. « Mon ambition à ce poste est d’être le serviteur des serviteurs ». Celui qui, alors qu’il était aux commandes de la Collectivité fut renversé lors de la longue période d’instabilité politique en Polynésie, a dit son intention d’« ancrer notre action et notre pays dans la durée et la stabilité ». Gaston Tong Sang souhaite un législatif et un exécutif Polynésie « durablement allié dans la mise en place d’un programme clair mis en œuvre par une majorité très forte ».

Une autre étape importante de la vie politique polynésienne aura lieu demain, toujours à l’Assemblée de la Polynésie française, avec l’élection du Président de la Collectivité, dernier épisode des élections territoriales. Avec sa majorité de 38 représentants sur 57, Edouard Fritch devrait être reconduit à ses fonctions sans aucune difficulté.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment