Nouvelle-Calédonie: Thierry Lataste (re)prend ses fonctions

No Comment

Thierry Lataste, ancien directeur de cabinet de François Hollande, a pris lundi ses fonctions de Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, alors que l’échéance référendaire sur l’avenir institutionnel se profile et que le nickel calédonien traverse une crise profonde.

« J’ai comme beaucoup une fascination pour la terre calédonienne, les hommes qui la peuplent, pour le processus politique et la construction de ce destin commun« , déclarait Thierry Lataste lors d’une visite dans la principauté d’Andorre. Sa première déclaration sur place va dans le même sens : « J’aborde cette mission avec gravité car le moment est clé. Je suis conscient que les responsabilités premières vont aux Calédoniens, aux forces politiques de la Nouvelle-Calédonie, mais l’Etat est un partenaire facilitateur qui peut aider à faire émerger des convergences (…)« , a-t-il déclaré, en marge d’un dépôt de gerbe au monument aux morts de Nouméa.

Fin connaisseur du dossier calédonien, Thierry Lataste, âgé de 62 ans, a déjà occupé ces mêmes fonctions de Haut-Commissaire de 1999 à 2002, au lendemain de la signature de l’accord de Nouméa (1998), processus de décolonisation progressif qui aboutira d’ici 2018 à un référendum d’autodétermination décisif pour l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Sa nomination intervient alors que des discussions politiques sensibles sont engagées avec les indépendantistes et les non-indépendantistes pour que cette étape décisive ne ravive pas les tensions dans l’archipel. « Je pense que c’est une mission de confiance qui m’est donnée« , a également déclaré M. Lataste, qui était directeur de cabinet de François Hollande depuis janvier 2015. Il avait auparavant été directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve. La classe politique locale, tous bords confondus, s’est félicitée de l’arrivée de Thierry Lataste, saluant « sa grande maitrise des enjeux calédoniens » ou « ses qualités de négociateur« . « C’est très important que quelqu’un qui connaisse bien la situation soit de retour ici« , a déclaré Déwé Gorodey, membre du gouvenrement calédonien et élue au Palika.

Avenir institutionnel, destin commun ou encore crise du nickel et délinquance sont autant de sujets sensibles dans la feuille de route de Thierry Lataste ©sln.nc

Avenir institutionnel, destin commun ou encore crise du nickel et délinquance sont autant de sujets sensibles dans la feuille de route de Thierry Lataste ©sln.nc

Outre la préparation de l’avenir institutionnel de l’archipel, le nouveau Haut-commissaire sera confronté à la grave crise que traverse l’industrie du nickel et à la montée de la délinquance. Normalien et énarque, M. Lataste succède à Vincent Bouvier, nommé secrétaire général de la mer.

Avec AFP.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment