Nouvelle-Calédonie: L’union pour la Calédonie dans la France quitte la table des consultations d’experts sur l’avenir institutionnel

No Comment

C’est par voie de communiqué que l’union pour la Calédonie dans la France (UCF) a annoncé sa décision de se retirer des consultations d’experts sur l’avenir institutionnel. L’organisation présidée par Gaël Yanno y dénonce une «démarche opaque et ambigüe » que « les élus UCF décident de ne pas cautionner ». Le parti explique son départ en raison d’un désaccord sur les orientations du débat.« En l’état, les débats nous mènent vers le détournement du referendum tel que prévu par l’Accord de Nouméa, alors même qu’il est souhaité par la majorité des calédoniens, à savoir oui ou non à l’indépendance. Il serait remplacé par une question fermée, un accord pré-rédigé et pré-négocié en dehors de tout débat public, dans lequel les calédoniens seraient contraints d’accepter un transfert de souveraineté ». Pour l’heure, rien n’indique si ce départ est définitif.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment