Nouvelle-Calédonie : Le gouvernement a un Vice-président et les secteurs répartis entre ses membres

No Comment

Ce mardi 9 juillet en Nouvelle-Calédonie, les onze membres du gouvernement ont finalement élu leur Vice-président et ont procédé à la répartition des secteurs. 

Et c’est finalement le candidat de l’Union calédonienne (UC), Gilbert Tyuienon, qui a remporté l’élection à la vice-présidence du gouvernement collégial calédonien, reporté par deux fois. Le candidat indépendantiste a reçu les trois voix de son groupe et les cinq voix des loyalistes de l’Avenir en Confiance. Jean-Pierre Djaïwé, candidat de l’UNI (indépendantiste), a reçu les deux voix de son groupe au gouvernement. De son côté, l’unique membre Calédonie ensemble, Philippe Germain, s’est abstenu. C’est notamment ce dernier qui avait permis l’élection de Thierry Santa (l’Avenir en Confiance), à la tête du gouvernement.

Gilbert Tyuienon a été élu vice-président du gouvernement

Gilbert Tyuienon a été élu vice-président du gouvernement

L’élection du vice-président laisse entrevoir des divisions au sein du bloc indépendantiste UC-FLNKS et UNI-Palika. L’UC-FLNKS de Roch Wamytan, récemment élu président du Congrès, s’était rapproché du parti loyaliste l’Avenir en Confiance et du parti wallisien L’Éveil océanien dans les négociations entourant l’élection du gouvernement, en mettant de côté ses interlocuteurs historiques de l’UNI-Palika. L’UC-FLNKS avait également reproché au président de la province Nord, Paul Néaoutyine, un des leaders de l’UNI-Palika, de s’être octroyé tous les secteurs clés de la province au lendemain des élections provinciales. Pour rappel, les deux blocs indépendantistes, généralement uni, avaient fait campagne commune lors du référendum d’autodétermination du 4 novembre.

La répartition des secteurs au sein du 16ème gouvernement est la suivante :

  • Thierry Santa, président du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler les secteurs des relations extérieures et de la sécurité civile, de la promotion touristique, de la stratégie de la mise en valeur des ressources naturelles, du code minier et des comptes sociaux.

  • Gilbert Tyuienon, vice-président du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler les secteurs du transport, des infrastructures publiques et de la prévention routière. Il est également chargé du suivi du schéma d’aménagement et de développement de la Nouvelle-Calédonie NC 2025, ainsi que du suivi des transferts de compétences. Il concourt au règlement des problématiques minières, ainsi qu’au suivi du Fonds Nickel.

  • Didier Poidyaliwane, porte-parole du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler les secteurs des affaires coutumières, de la culture et de la protection de l’enfance et de la jeunesse. Il est aussi chargé des relations avec les institutions coutumières et des questions relatives à l’identité et à la citoyenneté.

  • Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement, est chargé d’animer et de contrôler les secteurs de l’économie et des mesures de relance, du commerce extérieur, de la fiscalité, de l’énergie, de l’économie numérique et de l’économie de la mer. Il est également chargé de la politique du « bien-vieillir » et de la politique de solidarité.

  • Jean-Louis d’Anglebermes est chargé d’animer et de contrôler les secteurs du travail, de l’emploi, du dialogue social, de la formation et de l’insertion professionnelles, et du suivi du XIe FED territorial. Il est également chargé des relations avec le conseil économique, social et environnemental de la Nouvelle-Calédonie.

  • Valentine Eurisouké est chargée de la coordination et de la mise en œuvre du plan Do Kamo et du service civique. Elle est également chargée de l’animation du secteur de la condition féminine.

  • Jean-Pierre Djaïwé est chargé d’animer et de contrôler les secteurs de la jeunesse et des sports. Il est également chargé de la coordination et du suivi du plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance, de la politique de l’eau, des questions environnementales et de la météorologie.

  • Philippe Germain est chargé d’animer et de contrôler les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et du développement durable. Il est également chargé du suivi de la gestion et de la mise en valeur du Parc naturel de la mer de Corail, ainsi que des questions relatives à la recherche, à l’innovation et à l’audiovisuel.

  • Vaimua Muliava est chargé d’animer et de contrôler les secteurs des constructions publiques, du patrimoine immobilier et des moyens, du logement et de l’urbanisme. Il est également chargé du secteur de la fonction publique, de la transformation numérique, de la simplification de l’administration et de l’évaluation des politiques publiques.

  • Isabelle Champmoreau est chargée d’animer et de contrôler le secteur de l’enseignement et du suivi des questions de l’enseignement supérieur. Elle est également chargée du handicap, de la famille et de la lutte contre les violences intrafamiliales. Elle est enfin chargée de la problématique du bien-être animal.

  • Yoann Lecourieux est chargé d’animer et de contrôler le secteur du budget et des finances, des assurances, du droit civil et du droit commercial, et des questions monétaires. Il est également chargé du suivi des grands projets et de la francophonie. Il est aussi chargé des relations avec le Congrès, les provinces et les communes de la Nouvelle-Calédonie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data