Nomination : Deux nouveaux recteurs pour les académies de Guadeloupe et de Martinique

No Comment

Lors du Conseil des Ministres de ce 14 février, Pascal Jan a été nommé comme nouveau recteur de l’académie de Martinique. Il remplace Béatrice Cormier. En Guadeloupe, Mostafa Fourar succède au guadeloupéen Camille Galap.

Deux universitaires vont prendre la tête des deux académies de la Guadeloupe et de la Martinique. Ils ont été nommés ce 13 février sur proposition de la ministre de l’Enseignement supérieur mais aussi sur la proposition du Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer qui présentait ce même jour, sa nouvelle réforme du baccalauréat.
En Martinique, Pascal Jan, Professeur de droit public à l’Institut d’études politiques de Bordeaux devient le nouveau recteur de l’académie de Martinique. Après avoir dirigé le centre de préparation au concours de l’École nationale d’administration entre 2004 et 2013, Pascal Jan a été notamment l’auteur en 2009 d’un rapport sur l’égalité des chances pour les étudiants ultramarins et de nombreux auteurs d’ouvrages sur le droit constitutionnel et l’Outre-mer.Il est également le co-auteur d’un livre sur l’Histoire de l’élection présidentielle en France avec Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), paru en 2012. Sa prédécesseure Béatrice Cormier a été nommé rectrice de l’académie d’Amiens lors de ce conseil des ministres du 14 février.

En Guadeloupe, fin de mission également pour Camille Galap qui laisse sa place à Mostafa Fourar. Docteur en mécanique des fluides de l’Institut national polytechnique de Toulouse, Mostafa Fourar dirige depuis 2013, l’École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique. Cette nouvelle nomination est la deuxième expérience ultramarine du nouveau recteur. En effet, Mostafa Fourar a été nommé recteur et chancelier des universités de l’académie de la Réunion en 2009. Une fonction au cours de laquelle il a mis en place des classes passerelles pour des enfants de moins de trois ans, des classes bilingues français-créole et une école des parents dans le cirque de Cilaos, créé le Cycle Préparatoire Polytechnique de la Réunion et installé le Conseil de Coopération Éducative de l’océan Indien en lien avec les postes d’ambassades, la préfecture de la Réunion et la Région Réunion.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment