Municipales 2020- Valentin Narbonnais, candidat à Colombes : « Faire de Colombes une ville réellement solidaire, écologique, et citoyenne»

No Comment

© Nicolas Kalogeropoulos

Proche de Christiane Taubira et après avoir été le porte-parole du candidat Benoît Hamon lors de l’élection présidentielle 2017, le jeune Martiniquais Valentin Narbonnais, dans la continuité de son engagement politique, s’est lancé dans la campagne électorale des élections municipales à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. En position éligible ( 13ème sur une liste de 55 colistiers) sur la liste d’union de gauche portée par la tête de liste Patrick Chaimovitch (EELV) , Valentin Narbonnais, entend avec son équipe de campagne, proposer aux Colombiens une alternative politique citoyenne, humaine et durable.

Outremers 360 : Qu’est-ce- qui vous motive à vous présenter aux élections municipales de la ville de Colombes ?

Valentin Narbonnais: Face au bilan désastreux de l’équipe sortante (LR/centristes) et dans la continuité de mes engagements militants, j’ai souhaité participer à cette belle aventure pour construire avec mes camarades et les Colombiens, un projet politique crédible qui nous permettra, après l’élection de Patrick Chaimovitch, d’impulser des mutations profondes dans la gestion municipale pour transformer Colombes afin d’en faire une ville réellement solidaire, écologique, humaine et citoyenne.

WhatsApp Image 2020-02-19 at 11.37.30

© DR

 

Vous êtes candidat sur une liste de rassemblement des écologistes, de la gauche et des citoyens, dont la tête de liste est un candidat d’Europe Ecologie Les Verts, Patrick Chaimovitch. Pourquoi ce choix ?

A Colombes, nous observons un fait rare où tous les autres candidats sont d’anciens adjoints à la maire sortante qui essayent de se racheter une « virginité politique » après avoir soutenu pendant plus de 5 ans toutes les décisions y compris les plus néfastes pour les Colombiens, sans jamais broncher.

Face au risque de la reconduction de cette équipe aux affaires municipales, les habitants nous ont intimé l’ordre de nous rassembler, de nous organiser et de nous hisser à la hauteur de ce rendez-vous électoral majeur.

Nous avons entendu cet appel et avons entamé un cycle de discussions dès le mois de février 2019. A l’issue de nos échanges, nous avons décidé en octobre dernier de porter une liste d’union de la gauche, des écologistes et des forces vives de Colombes et avons investi Patrick Chaimovitch (EELV) pour mener cette belle liste de rassemblement face à la division de nos adversaires qui ont dirigé ensemble Colombes durant 5 ans.

Il s’agit d’une liste qui regroupe EELV, le PS, le PCF, Génération.s, Place Publique, PRG, Génération écologie et de nombreux citoyens engagés dans des associations ou le milieu économique, sportif et culturel.

 

WhatsApp Image 2020-02-19 at 11.37.33 (1)

© DR

Quelle est la situation actuelle à Colombes ?

La municipalité ne s’est pas montrée à la hauteur des enjeux auxquels la ville de Colombes fait face. En matière de solidarité, la ville s’est complètement désengagée, le tarif des prestations municipales basées sur le quotient familial a augmenté, le soutien aux associations est devenu insignifiant.

En matière d’écologie, nous assistons à une bétonisation à marche forcée de la ville, au soutien de l’équipe sortante au diesel, à une gestion catastrophique des déchets et à un surprenant abattage d’arbres au moment de l’urgence climatique.

Aujourd’hui, de trop nombreux Colombiens sont contraints de quitter Colombes en raison de la cherté des loyers et des prix de sortie des nouvelles constructions qui sont inaccessibles à une très grande majorité de Colombiens. Même lorsque la municipalité sortante dit faire du logement « social », il s’agit en réalité d’une catégorie de logements au loyer élevé qui ont vocation à basculer dans le marché libre au bout de quelques années avec toutes les conséquences induites sur l’augmentation exponentielle des loyers. Tout cela participe à la politique assumée de la Maire sortante (LR) de remplacer la population de notre ville et à faire chuter la part de logements véritablement sociaux à Colombes. Le perdonnel municipal pilier d’un service public de qualité est malmené, il est en grande souffrance. L’équipe sortante a laissé prospérer l’emploi précaire.

Lorsque nous serons aux responsabilités municipales avec Patrick Chaimovitch, nous nous attèlerons à créer les conditions d’un cadre de vie plus doux, plus harmonieux pour que Colombes devienne une ville pour tous, une ville solidaire, moderne et durable qui prenne soin de ses habitants et de ses agents.

Y-a- t-il des dossiers ou des délégations sur lesquelles vous souhaiteriez travailler lors de ce mandat ?

Après les élections, le nouveau Conseil municipal sera convoqué afin de procéder à l’élection du Maire et de ses Adjoints. Patrick Chaimovitch aura à ce moment-là toute la latitude pour choisir les pouvoirs qu’il souhaitera déléguer aux élus de sa majorité.

Pour ma part, vous le savez, je suis particulièrement attaché aux questions liées aux solidarités, au vivre-ensemble, à l’épanouissement et à l’émancipation particulièrement des jeunes qui sont l’avenir de notre société et qui méritent d’être considérés comme tel notamment par les institutions qui doivent les accompagner dans la construction de leur destin.

 

WhatsApp Image 2020-02-19 at 11.37.33

© DR

EQ5Qd1hWsAANfIt

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data