Municipales 2020 : En Polynésie, le président Édouard Fritch investit ses candidats

No Comment

©Archives Outremers360

Le parti majoritaire en Polynésie, le Tapura Huira’atira du président Édouard Fritch, a investi, le 9 janvier, cinq candidats pour les élections municipales 2020. 

C’est lors d’un Conseil politique que les fidèles du parti d’Édouard Fritch ont voté pour attribuer l’investiture en faveur de cinq candidats aux municipales. Ainsi, l’actuel Vice-président de la Polynésie, Teva Rohfritsch, a reçu l’investiture pour mener le parti dans la commune de Punaauia, la deuxième la plus peuplée de Polynésie. Face à lui, Simplicio Lissant, arrivé en cours de mandature pour remplacer l’ancien maire Rony Tumahai après son décès et avec le soutien d’Édouard Fritch, s’est dit « déçu ». « J’aurais aimé qu’il n’y ait pas d’investiture pour que tout le monde parte sur un même pied d’égalité » a-t-il poursuivi, interrogé par Polynésie la 1ère.

Dans la commune voisine de Faa’a, la plus peuplée de Polynésie, c’est sans surprise Jean-Christophe Bouissou, ministre du Logement, qui remporte l’investiture. Ce dernier avait déjà annoncé mener la liste du parti d’Édouard Fritch dans cette commune. Mais comme à Punaauia, le parti majoritaire partira divisé puisque Teura Tarahu, élue du parti à l’Assemblée territoriale, a également annoncé sa candidature. « Nous aurions souhaité que ce soit une union parfaite » a commenté Jean-Christophe Bouissou. En effet, cette division rend plus ardue la campagne face à Oscar Temaru, maire indépendantiste de Faa’a depuis 1983, réélu en 2014 avec près de 66% des suffrages.

Troisième candidat à avoir été investi, l’actuel maire de la commune de Mahina, Damas Teuira, défendra son propre bilan. Là encore, le parti majoritaire est divisé puisque la députée Nicole Sanquer (UDI) a annoncé sa candidature à Mahina. Également élue à l’Assemblée territoriale, cette dernière s’était, en début décembre, détachée du groupe Tapura Huira’atira, en raison de sa candidature et de « désaccords » avec la majorité. Enfin, Henri Flohr a reçu l’investiture pour être candidat du Tapura Huira’atira à Hitiaa o Te Ra, tandis que Michel Buillard tentera de décrocher un cinquième mandat à Papeete, principale ville de Polynésie française. Ici, l’actuel maire ne fera face à aucun dissident du parti d’Édouard Fritch.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data