Ministère de la Mer : Pour le Cluster maritime français, « les attentes sont extrêmement fortes »

No Comment

Suite à son entretien hier avec la nouvelle ministre de la Mer, Annick Girardin, le Président du Cluster Maritime Français, Frédéric Moncany de Saint-Aignan, s’exprime sur les attentes des acteurs de la filière maritime.

Alors que le remaniement ministériel vient d’avoir lieu, les nominations dans le Gouvernement Castex interpellent les professionnels de la mer. Interrogé, le Président du Cluster Maritime Français (CMF) Frédéric Moncany de Saint-Aignan « se félicite de l’annonce de la création d’un ministère de la mer dont Annick Girardin prend la barre. Avec elle, nous travaillons très étroitement depuis longtemps, et il est heureux que Sébastien Lecornu que nous connaissons aussi dirige désormais le ministère des Outre-mer ».

« Ils savent tous deux qu’ils peuvent compter sur le Cluster Maritime Français, alors que les sujets et enjeux sont vastes, pour le développement durable et responsable des activités maritimes, s’appuyant sur un réseau aujourd’hui de sept Clusters Maritimes ultramarins (Saint-Pierre-et-Miquelon, Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française) » ajoute Alexandre Luczkiewicz, Responsable des relations et des actions Outre-mer au Cluster Maritime Français.

Le Président de la République l’a rappelé le 14 juin dernier : « Nous allons accélérer la stratégie maritime ». Pour autant, l’espérance fondée sur l’action de ces deux ministères de plein exercice doit maintenant se concrétiser rapidement, à l’heure où l’économie bleue doit jouer un rôle crucial dans la relance et la souveraineté française, appelle le Cluster.

« Ce ministère des Outre-mer et ce ministère de la mer, pour tenir leurs promesses, se doivent d’avoir un périmètre, des attributions et des moyens budgétaires à la hauteur » précise Frédéric Moncany de Saint-Aignan, qui estime que « les deux ministères seront nécessairement étroitement liés, car faut-il le rappeler, 97% de la Zone Economique Exclusive se trouve en Outre-mer ».

Pour le CMF, les priorités sont nombreuses : connaissance des ressources marines et protection de la biodiversité en mer, transition éco-énergétique du monde maritime, innovations Bluetech, croisière durable et responsable, formation aux métiers de la mer, et résilience des territoires insulaires au changement climatique pour n’en citer que quelques-uns.

En estimant avoir été très écouté par le Gouvernement depuis le début du quinquennat, en tant que représentant la filière maritime le Cluster Maritime Français se dit très attentif, à l’écoute et disponible pour travailler avec Annick Girardin et Sébastien Lecornu, dans un esprit constructif public-privé, à l’image des actions déjà engagées au sein du Comité France Maritime qu’il co-préside avec le Secrétariat Général de la Mer.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment

LA CHAINE TV
outremers360.tv

La chaîne des Outre-mer à 360 degrés

Outremers 360 Data Life
LOGO-OM360_DataLife_spallian_petit

Outremers 360 se lance dans l’ère de l’Open Data
Explorez les territoires d’Outre-mer par les chiffres

  >> L’analyse des territoires
  >> Le comparateur des territoires  

outremers360.com le premier media Smart Data