Mayotte: L’assemblée des CESER de France adopte un voeu appelant à un « renforcement de l’Etat de Droit »

No Comment

L’Assemblée des CESER de France, réunie à Paris le 15 mars 2018 au Palais d’Iéna, « appelle solennellement le Président de la République et le Gouvernement à œuvrer pour le retour à l’application effective et immédiate des lois de la République à Mayotte», rapporte le Journal de Mayotte

A l’appel du président du Ceser de Mayotte Abdou Soimadou Dahalani, l’Assemblée des CESER de France a rappelé «qu’il est urgent que soient assurées à Mayotte, comme partout ailleurs sur le territoire de la République, les missions régaliennes de l’État, au premier rang desquelles la sûreté, la sécurité des biens et des personnes et le respect de toutes les libertés publiques garanties par la Constitution française. »

Les conseillers indiquent par ailleurs que la situation actuelle « met gravement en péril les relations entre les différentes composantes de la population et l’idée du « vivre ensemble», fondement de la société mahoraise.

L’assemblée des CESER de France soulignent que les articles 21 et 72 de la Constitution, à savoir l’exécution de la loi n’ont pas été respectées, avec pour conséquence des situations conduisant à semer gravement le trouble et le chaos dans le département. «La négation de la liberté d’aller et venir ainsi que de la liberté de vivre paisiblement dans sa propriété constituent une grave violation des principes fondamentaux de la République»

Ce voeu adopté sera transmis par Dominique Vienne, Président du CESER de la Réunion afin qu’il le transmette lors des différents rendez vous à Paris avec les différents conseillers outre-mer.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment