Mayotte: Des drones et des radars pour lutter contre l’immigration clandestine pour 2017

No Comment

© Prefecture de la Réunion

Présent dans la région pour la tenue d’une conférence maritime régionale à la Réunion, l’ancien Préfet de Mayotte devenu Sécrétaire général de la Mer Vincent Bouvier a rappelé ses objectifs lors de sa visite du département mahorais.

Dès l’année prochaine, la gendarmerie maritime et la police aux frontières se verront doter de nouveaux matériels pour renforcer la lutte contre l’immigration clandestine. « En matière de surveillance maritime, nous améliorons le système d’exploitation des 4 radars en adoptant dans le courant de l’année 2017, le Spationav V2 le même que celui qui sera installé sur le porte-avion Charles de Gaulle, qui va affiner la résolution. Nous expérimenterons les drones en début d’année 2017, ainsi que le développement de l’intervention des patrouilleurs et du Falcon 50. C’est aussi mi-2017 que le deuxième bâtiment de la gendarmerie maritime arrivera, et sera basé comme le 1er, à Mayotte », a précisé le Sécrétaire général de la mer devant la presse mahoraise. Vincent Bouvier a également annoncé un investissement pour la modernisation du port de Longoni, une structure qui pourrait devenir un hub. « Il faut maintenir cet objectif de développement, en gardant à l’esprit qu’il pourrait être un petit hub, en tenant compte aussi des ambitions de La Réunion » souligne Vincent Bouvier.

Sur la question du partage du zone économique exclusive concernant l’archipel des Comores et Mayotte, le Secrétaire général de la mer préconise le dialogue entre les deux parties. Dialogue aussi concernant le partage de zone économique exclusive des îles Eparses  avec Madagascar. Une résolution a d’ailleurs été déposée à l’ONU par Madagascar sur ce sujet. Vincent Bouvier a terminé sa journée de visite à Mayotte par  une visite Parc Naturel Marin (PNM).

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment