Mayotte: Benjamin Griveaux assure que la rentrée scolaire aura bien lieu lundi

No Comment

© Twitter Benjamin Griveaux

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a assuré dimanche que la rentrée scolaire aurait lieu comme prévu ce lundi à Mayotte, malgré la « grève générale » et l’insécurité qui secouent depuis trois semaines ce département d’outre-mer.

« L’Etat assumera pleinement ses responsabilités, la rentrée des classes se fera demain matin à Mayotte », a déclaré M. Griveaux au Grand Rendez-vous de CNews, Europe 1 et Les Echos. « Il y a une obligation de très court terme, c’est demain matin (lundi), de pouvoir assurer une rentrée des classes sereine », a-t-il affirmé, soulignant notamment la nécessité de sécuriser les abords des établissements scolaires. S’adressant à ceux, en particulier les élus locaux, qui ne souhaitent pas que la rentrée ait lieu, il a déclaré : « La République n’abandonne pas Mayotte, n’abandonnez pas la République ».

« Il faut garantir un très haut niveau de sécurité », a souligné le porte-parole, rappelant que « plus de mille personnels de sécurité ont été envoyés en supplément à Mayotte depuis le début de la crise ». Des renforts de sécurité sont arrivés à Mayotte en fin de semaine afin de « sécuriser les établissements et les transports scolaires », a annoncé samedi un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur, des Outre-mer et de l’Education nationale.

Mais l’intersyndicale a appelé a appelé « toute la population de Mayotte à maintenir les actions » et « à descendre massivement dans les rues » du chef-lieu Mamoudzou le 13 mars. Elle a demandé samedi « aux maires de fermer les établissements scolaires et invité les parents de garder leurs enfants à la maison jusqu’à nouvel ordre ».
Ce dimanche, le principal port de l’île a été bloqué par des manifestants empêchant empêchant tout ravitaillement. Les trois barrages, « hermétiques », ont été mis en place dès 8h00, a affirmé Maoulida Momed, un des porte-parole du mouvement qui a déclaré que « rien ne rentrait, rien ne sortait ». Le blocage des accès au port devrait être levé le soir et remis en place dès lundi matin, tandis que les points de blocage habituels reprendront en début de semaine, ont averti les organisateurs. Ils entravent la circulation routière voire piétonne au nord, au centre et au sud de l’île depuis le 28 février.

Avec AFP

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment