Maison de la Nouvelle-Calédonie: Joël Viratelle répond à la polémique lancée par Alain Descombels

No Comment

 ©T. Faatau / Outremers360

Le directeur de la Maison de la Nouvelle-Calédonie Joël Viratelle a démenti dans un communiqué les accusations portées par le candidat sans étiquette dans la première circonscription de Nouvelle-Calédonie Alain Descombels. 

Une semaine après la polémique lancée par Alain Descombels incriminant une mauvaise gestion financière de la maison de la Nouvelle-Calédonie,son directeur général Joël Viratelle est sorti de son silence ce 4 juin dernier.  « Alain Descombels a choisi la dénonciation calomnieuse pour promouvoir sa candidature aux  législatives. Il jette l’opprobre sur la Maison de la Nouvelle-Calédonie(…)ces accusations sont un tissu de mensonges », déclare Joël Viratelle dans ce document.

Le directeur de l’institution récuse ensuite les accusations faites par Alain Descombels. Ce dernier avait fait état de dépenses « très salées » et « non justifiées » par  Joël Viratelle sur le compte de l’association.  « Sur l’utilisation de la carte bleue affectée au directeur (…), je précise qu’elle n’est en aucun cas réservée à des dépenses personnelles et/ ou privées », se défend Joël Viratelle. Il affirme être prêt à prouver sa bonne foi « en justifiant devant le conseil d’adminstration, l’ensemble des dépenses incriminées » afin de démontrer leur « caractère strictement professionnel ».

Plainte  pour diffamation

Joël Viratelle compte aller plus loin dans sa défense.En fin de courrier, il précise solliciter les administrateurs de la Maison de la Nouvelle-Calédonie pour déposer une plainte pour diffamation à l’encontre d’Alain Descombels. Un deuxième dépôt de plainte après celui de Philippe Michel, le président de la Province Sud et de la Maison de la Nouvelle-Calédonie.

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont précisés (obligatoire)

Pas de commentaires pour le moment